Lenovo souhaite démocratiser l’usage des lunettes de réalité augmentée (AR) chez les particuliers. Ce 1er septembre, la société a annoncé sur son site officiel les nouvelles lunettes Lenovo Glasses T1, pensées pour le grand public. En 2021, l’entreprise avait lancé ses Lenovo ThinkReality A3 à destination des professionnels. Le dernier modèle reprend certaines des technologies de la monture haut de gamme, mais à un prix qui devrait être plus abordable. Selon la marque, elles sont pensées pour des usages quotidiens comme jouer à des jeux, regarder des contenus vidéos ou encore pour effectuer des tâches administratives.

Des lunettes légères, mais qui doivent rester branchées

Les Lenovo Glasses T1 proposeront une mobilité toute relative. Pour fonctionner, elles doivent être branchées à un smartphone Android, un PC ou un Mac via un câble USB-C. Pour les relier à un iPhone, il est nécessaire de se procurer un adaptateur. Les usages de ces lunettes AR seront donc dépendants de l’appareil auquel elles seront rattachées. N’étant pas équipée de batterie, l’autonomie correspondra également à celle de l’ordinateur ou du smartphone.

Sans batterie et sans processeur, les Lenovo Glasses T1 devraient ainsi être plus légères que les ThinkReality A3 qui pèsent 120 grammes. Concernant l’affichage, les verres-écrans reposent sur la technologie OLED et proposent une résolution en Full HD de 1920 x 1080 pixels pour chaque œil. Ils sont aussi conçus pour afficher un ratio de contraste des couleurs de 10 000:1. Cela signifie que la nuance de blanc la plus brillante qu’affiche l’écran est 10 000 plus fois plus brillante que le noir le plus sombre.

Ces lunettes AR sont certifiées TÜV, ce qui signifie qu’elles ont été approuvées par des entreprises indépendantes qui garantissent qu’elles ne présentent aucun danger pour l’utilisateur. Elles affichent des lumières bleues de faible intensité et disposent d’une réduction des effets de clignotement.

Lunettes AR de Lenovo.

Les Lenovo Glasses T1 doivent être branchées à un smartphone ou un ordinateur pour fonctionner. Image : Lenovo.

Lenovo se lance dans la course à la démocratisation de l'AR

ArsTechnica, qui a pu tester une première version des lunettes, a expliqué que l’affichage des couleurs et des textes était très net. Même en faisant face au soleil il est possible de lire convenablement et de distinguer les différentes couleurs. Pour l’utilisation, l’interface qui apparaît à l’écran est le même que celui de l’appareil relié. Pour naviguer entre les applications un pavé tactile à cinq directions, ainsi qu’un bouton d'accueil et de menu apparaissent sur l’écran du téléphone connecté.

Côté confort, les bords des lunettes sont faits d’un matériau caoutchouteux flexible pour s’adapter à la forme du crâne de l’utilisateur. Toutefois, d’après ArsTechnica, la branche gauche ne se place pas toujours correctement sur l’oreille de l’utilisateur, car c’est de là que sort le câble relié à l’appareil connecté. Il ne faut donc pas bouger trop brusquement lors de l’utilisation.

D’après Lenovo, ces lunettes sont pensées pour associer la mobilité des personnes à leurs pratiques comme les jeux vidéo ou le visionnage de films et séries. Bien qu’en l’état leur utilisation ne semble pas être au summum de l’ergonomie, l’entreprise pense les commercialiser d’ici 2023 pour que « les utilisateurs disposent d'une expérience grand écran portable et privé en tirant davantage de valeur de leurs téléphones et ordinateurs portables ». La société se met en concurrence avec les lunettes AR de NReal ou encore face à Google, Meta et Apple qui devraient en dévoiler plus sur leurs projets dans un avenir proche.