Andy Jassy, le successeur de Jeff Bezos à la tête d’Amazon, a réalisé ses deux premiers rachats majeurs sous la chaleur de l’été. À quelques semaines d’intervalle, 1Life Healthcare, qui exploite les cliniques One Medical et iRobot, qui propose des robots aspirateurs, sont tombés dans l’escarcelle du géant de l’e-commerce. Des opérations à, respectivement, 3,9 milliards et 1,7 milliard de dollars. La Federal Trade Commission (FTC) s’est naturellement montrée intéressée.

Plusieurs soupçons pèsent sur les deux opérations

L’autorité antitrust américaine a lancé officiellement les examens des deux rachats d’Amazon. 1Life Healthcare l’a rapporté dans un dépôt officiel le 2 septembre, Politico l’a révélé le même jour concernant iRobot.

Pour le cas iRobot, la FTC souhaite s’assurer que l’opération ne va pas trop accroître les parts du géant de l’e-commerce sur le marché des appareils connecté. Amazon propose déjà Alexa, les caméras de sécurité Ring et le robot domestique Astro, aux diverses fonctionnalités, mais au succès décevant.

L’agence souhaite également savoir si les données générées par l’aspirateur Roomba peuvent être exploitées pour donner un avantage concurrentiel à Amazon. C’est la principale crainte des détracteurs du rachat : que les informations récupérées soient exploitées pour proposer, par exemple, du mobilier adapté à la configuration des pièces du consommateur.

Les données sont aussi un point sensible dans le cas One Medical. Le géant de l’e-commerce aura accès aux informations les plus personnelles sur les patients du groupe. L’entreprise a déjà assuré que toutes les mesures seront prises pour s’assurer qu’elles seront parfaitement sécurisées.

L’autre point ayant retenu l’attention de la FTC est la fermeture récente d’Amazon Care, lancé en 2019. L’agence ne voit pas d’un bon œil que l’entreprise a préféré racheter son concurrent, plutôt que tenter de le dépasser à la loyale.

Les procédures engagées devraient aboutir à des examens approfondis et devraient prendre du temps. Selon les sources de Politico, l’enquête de la FTC sur le rachat d’iRobot devrait être longue et difficile. Le Wall Street Journal abonde, dans le cas One Medical. Le quotidien s’est fait l’écho d’étude estimant à 11 mois la durée d’une enquête antitrust importante.

Entre Amazon et la FTC, il y a un passif…

Amazon a peu de chance d’obtenir une quelconque clémence de la part de la FTC. L’agence et le géant de l’e-commerce sont déjà engagés dans un bras de fer juridique. Une enquête sur le programme Prime d’Amazon est déjà en cours.

De son côté, l’entreprise a reproché la FTC de harceler ses dirigeants, Andy Jassy et Jeff Bezos. Elle a également tenté d’écarter la présidente de l’agence, Lina Khan, des affaires la concernant. Cette dernière est connue pour ses positions très critiques envers les pratiques des grandes entreprises numériques américaines et Amazon en particulier. La guerre continue et les batailles se succèdent.