Dans la tourmente depuis plusieurs mois, la filiale française de The Family a été placée en liquidation ce 30 août, rapporte Capital. Les deux cofondateurs, Alice Zagury et Nicolas Collin, s’affrontent avec leur ex-collègue Oussama Ammar, accusé d’avoir détourné 3 millions d’euros de cette société de la French Tech. En mars dernier, une plainte avait été déposée par les entreprises du groupe contre Oussama Ammar pour abus de confiance, faux et usages de faux.

Une disparition de 3 millions d'euros au cœur des tensions

Fondé à Paris en 2013, The Family n’a jamais été rentable en neuf ans d’existence. Elle s'est spécialisée dans la formation en management et l’organisation d'évènements à destination des startups. L’entreprise concentre son activité dans l’investissement en capital-risque pour des startups françaises de la tech et du numérique. Ses trois co-fondateurs, Alice Zagury, Nicolas Collin et Oussama Ammar ont formé The Family Holdings au Royaume-Uni, c'est cette structure qui détient The Family Paris SAS, devenue filiale française, aujourd'hui en liquidation.

Depuis 2020, Oussama Ammar est soupçonné d’avoir détourné 3 millions d’euros des fonds de la société française, normalement destinés à être investis dans des startups américaines. Un cabinet d’audit chargé d'enquêter sur l’affaire a conclu en juin dernier qu’Oussama Ammar aurait utilisé les fonds à d’autres fins. Le personnage controversé a quitté l’entreprise en novembre 2021. Les deux autres cofondateurs ont déposé une plainte dans la foulée.

Selon les informations rapportées par Capital, Alice Zagury et Nicolas Collin soupçonnent Oussama Ammar d’avoir utilisé l'argent pour faire construire un gîte luxueux en Normandie sur le Domaine d’Ablon. Une construction dont la valeur est estimée à 2 millions d’euros. L’homme serait passé par sa holding personnelle, Thelema, pour investir 1,235 million d’euros dans la société qui détient le Domaine d’Ablon.

L'avenir de The Family compromis

Malgré ces révélations, l’affaire est toujours en cours et le fin de mot de l’histoire n’est pas encore connu. En attendant, The Family a pris la décision de se placer en liquidation, alors même qu’Alice Zagury laissait entrevoir un espoir pour le futur de la société en mars dernier. Dans un communiqué publié en ligne, la cofondatrice déclarait que « nous allons bientôt pouvoir retourner à notre mission : accompagner les entrepreneurs ambitieux ».

Oussama Ammar avait fait valoir son droit de réponse face aux accusations contre lui. Il assurait « qu'aucun des investisseurs lésés dans cette histoire n'a de contrat avec moi, mais avec The Family. Les succès sont collectifs, et les échecs aussi ». L'homme, aujourd'hui installé à Dubaï, avait déjà été condamné en 2018 pour abus de confiance, faux et usage de faux, pour l'établissement d'une fausse facture en 2011, en tant que directeur général de Be Sport, un réseau social dédié au sport.