Elon Musk et Mike Sievert (le CEO de T-Mobile) ont tenu une conférence de presse hors normes il y a quelques jours. Les deux hommes ont annoncé que SpaceX et T-Mobile allaient travailler ensemble et utiliser les satellites Starlink pour fournir une connexion au réseau dans des zones reculées des États-Unis.

SpaceX et T-Mobile veulent connecter le zones reculées

Pour résumer, SpaceX et T-Mobile prévoient de relier les satellites Starlink aux téléphones portables des américains. Les deux entreprises vont commencer à déployer un premier test d'ici 2023. L'objectif de ce partenariat est de fournir des données sur l'ensemble du territoire américain, notamment dans les zones les plus reculées. Des zones qui ne sont pas couvertes par les réseaux sans fil. Des endroits où les signaux cellulaires ne peuvent pas parvenir, comme au milieu d'un parc national ou d'un grand plan d'eau.

Selon Elon Musk, cela signifie « qu'il n'y aura plus de zones mortes dans le monde pour vos téléphones portables ». Le patron de SpaceX précise que le réseau Starlink devrait atteindre les smartphones des américains n'importe où et fournir un réseau stable dans les endroits touchés par une catastrophe naturelle. Pour Mike Sievert, CEO de T-Mobile, la plupart des smartphones actuels seront concernés et cette nouvelle offre sera incluse gratuitement dans « les forfaits les plus populaires » proposés par l'opérateur.

Starlink compte déjà 400 000 abonnés

En 2022, les zones reculées sont très difficiles à atteindre avec des réseaux terrestres et ne comptent que peu d'abonnés payants pour en justifier le coût. Grâce aux satellites de Starlink, cela pourrait bien changer. SpaceX doit tout de même obtenir l'approbation de la Federal Communications Commission (FCC). Un porte-parole de T-Mobile précise à ce sujet que « nous sommes impatients de présenter nos arguments et d'entendre leur réaction ».

T-Mobile et SpaceX comptent étendre leur collaboration à des entreprises de téléphonie mobile d'autres pays. Il s'agit d'un projet ambitieux. Atteindre les régions les plus reculées est un objectif de longue date dans le domaine des communications sans fil. Des zones où la météo et la géographie imposent des défis techniques et des coûts élevés. Elon Musk mise gros sur Starlink. Le service compte déjà 400 000 abonnés dans le monde entier et en plus de cibler les particuliers, SpaceX a conclu des accords avec des compagnies aériennes.