Selon plusieurs sources, Apple a prévu de fabriquer l'iPhone 14, qui devrait être annoncé le 7 septembre 2022, en Inde et en Chine. Le géant californien a travaillé avec ses fournisseurs indiens pour accélérer la fabrication dans le pays et réduire le délai de production du nouvel iPhone, qui est habituellement de six à neuf mois.

L'Inde et la Chine bientôt au même niveau sur la production ?

Au cours des dernières années, Apple a toujours choisi la Chine pour la production de l'iPhone. Néanmoins, la guerre commerciale entre les États-Unis et l'Empire du milieu poussent l'entreprise à trouver des alternatives. Aussi parce que l'administration de Xi Jinping impose des fermetures dans tout le pays qui perturbent l'activité économique des acteurs présents. Selon Ming-Chi Kuo, un analyste qui s'intéresse de très près à la marque à la pomme, Apple pourrait même expédier l'iPhone 14 depuis l'Inde et la Chine à peu près en même temps.

Si tel était le cas, il s'agirait d'une étape très importante pour Apple, qui tente depuis longtemps de diversifier sa chaîne d'approvisionnement. Le géant américain va continuer de travailler avec Foxconn, son principal partenaire en Chine. Le sous-traitant d'Apple devrait même accompagner Apple dans la fabrication de l'iPhone en dehors de la Chine. En effet, Foxconn a étudié le processus d'expédition des composants de la Chine vers son usine située à l'extérieur de la ville de Chennai, dans le sud de l'Inde.

Apple délocalise progressivement sa production

Les premiers iPhone 14 fabriqués en Inde seront probablement terminés fin octobre ou début novembre, après la sortie officielle en septembre. L'Inde s'impose donc comme un concurrent solide à la Chine. De plus, les sanctions américaines mettent en péril la position de la Chine en tant qu'usine du monde. L'assemblage de l'iPhone nécessite une coordination entre des centaines de fournisseurs et le respect des délais et des contrôles de qualité infâmes d'Apple. Voilà pourquoi il n'était pas si évident de délocaliser la production.

Apple travaille en Inde depuis 2017, mais cette année 2022 marquera un tournant. Le pays de 1,4 milliard d'habitants représente également un marché de consommation prometteur pour la marque à la pomme et l'administration Modi a offert des incitations financières aux géants technologiques pour les pousser à produire sur le territoire national, dans le cadre de son programme « Make in India ». Cependant, Apple s'inquiète des douaniers indiens qui ouvrent généralement les colis pour vérifier si les matériaux importés correspondent à leurs déclarations, ce qui constitue une autre faille potentielle dans la confidentialité des produits.