TikTok a dévoilé hier une suite de formats publicitaires destinés au commerce. Regroupés derrière un sobre « Shopping Ads », ils permettent aux marques d’exploiter plusieurs leviers afin de vendre leurs produits sur le réseau social.

La puissance de l’algorithme de TikTok version publicité ?

Dans sa vidéo où différents cadres de TikTok ont présenté les formats de Shopping Ads, la plateforme en a profité pour donner quelques chiffres, éloquents. 56 % des utilisateurs déclarent que les publicités leur permettent de découvrir de nouvelles marques ou de nouveaux produits. Également, 70 % trouvent qu’il est facile d’acheter un produit depuis TikTok.

Voilà donc « une solution publicitaire plus simple, plus intelligente et plus avancée » se targue TikTok dans son annonce. Dans ces Shopping Ads, les annonceurs pourront utiliser trois formats : Video Shopping Ads, Catalog Listing Ads, et LIVE Shopping Ads.

Le premier, Video Shopping Ads, permet aux marques d’ajouter un bandeau sur leur publicité vidéo afin de mettre en avant un de leurs produits. TikTok précise que son algorithme détecte les intentions d’achat des utilisateurs offrant ainsi un meilleur ciblage des audiences, et donc de meilleures performances sur la campagne.

Comme son nom l’indique, Catalog Listing Ads donne la possibilité aux annonceurs d’ajouter une liste de produits directement sur TikTok. De quoi créer des rubriques « articles recommandés » selon les cibles, les contenus déjà regardés, ou les interactions passées.

Sans surprise, LIVE Shopping Ads vient compléter les sessions de diffusion en direct sur le réseau social. Les marques pourront promouvoir leurs live shopping directement dans le fil des « pour toi ». Elles apportent aussi des bandeaux permettant d’acheter un produit lorsqu’il est présenté dans la vidéo.

des publicités sur TikTok

Les trois formats lancés dans Shopping Ads. Montage : Siècle Digital / TikTok.

Au final, ces formats, comme le laisse entendre TikTok, seront amplifiés par la puissance de son algorithme de recommandation. Cela devrait offrir des campagnes avec une diffusion mieux calculée, et logiquement un retour sur investissement intéressant.

Pour l’instant, les Shopping Ads ne sont accessibles que pour les marques participant aux tests. Néanmoins, elles devraient rapidement être étendues par région, puis globalement.

Cette stratégie, assez ordinaire chez les grandes plateformes, vient aussi servir de comparatif à ByteDance. Propriétaire de TikTok, qui est aussi la version occidentale du réseau social Douyin, elle y a déjà instauré ces mêmes formats, et depuis longtemps maintenant. Mais les américains, européens, et autres régions phares de TikTok ne sont pas aussi matures que les chinois sur le social commerce. La disparité est encore plus forte lorsqu’il s’agit du live shopping. Il sera donc intéressant d’observer si cette stratégique d’adaptation des produits, publicitaires ou non, de Douyin se poursuit.