Après avoir accéléré le transfert de sa production d’iPad et AirPods vers le Vietnam, Apple compte faire de même pour ses autres produits. Selon des personnes proches de l’entreprise, interrogées par Nikkei Asia ce 17 août, celle del'Apple Watch et le MacBook pourraient suivre, confirmant la volonté de la marque à la pomme de délaisser la Chine.

La production d'Apple Watch requiert une expertise technique

Les deux principaux prestataires d’Apple, le chinois Luxshare Precision Industry et le taïwanais Foxconn, auraient entamé des tests de production de l’Apple Watch dans le nord du Vietnam. Une décision qui fait suite à la demande d’Apple auprès de ses fournisseurs d'accélérer le transfert de la production en dehors de l’Empire du Milieu. Le Vietnam est déjà le deuxième centre de fabrication le plus important d’Apple, juste après la Chine. L’objectif du géant de la tech est de s’émanciper le plus possible du pays suite aux restrictions sanitaires qui ont fortement impacté sa chaîne d’approvisionnement.

La fabrication de l’Apple Watch au Vietnam n’est pas une décision anodine. Cet appareil est l’un des plus sophistiqués d’Apple. Assembler autant de composants dans une si petite structure demande des compétences techniques très poussées, dont semble disposer aujourd’hui l’industrie vietnamienne. Si la firme américaine effectue ce transfert de production, il s’agira d’une grande victoire pour le Vietnam face à la domination de la Chine, encore qualifiée d’usine du monde.

Le MacBook, qui a connu d’importants problèmes de production à cause de la politique zéro covid de Pékin, pourrait lui aussi être bientôt assemblé au Vietnam. La société de Tim Cook a déjà demandé à ses principaux fournisseurs de lancer une ligne de production de test dans le pays avant de passer à l’étape suivante. Toutefois, la production de masse n’est pas pour tout de suite. La chaîne d’approvisionnement n’est pas encore suffisamment bien établie au Vietnam, contrairement à la Chine qui dispose d’un réseau très rentable pour Apple.

Le Vietnam, nouvelle usine du monde ?

Selon les sources interrogées par Nikkei Asia, la marque à la pomme aurait également débuté des négociations pour fabriquer le HomePod, son enceinte connectée, au Vietnam. « Apple a de grands projets au Vietnam, en dehors de la fabrication d'iPhone. Les composants des MacBooks sont devenus plus modulaires que par le passé, ce qui facilite la production des ordinateurs portables en dehors de la Chine, mais rendre cette production compétitive en termes de coûts reste un vrai défi », explique une personne proche de la situation.

Entre 2018 et aujourd’hui, le nombre de fournisseurs d’Apple ayant des infrastructures au Vietnam est passé de 14 à 22. Le pays d'Asie du Sud-Est a largement profité des tensions entre Pékin et Washington. Même si la production est réorientée géographiquement, les prestataires d’Apple restent des entreprises chinoises, comme Luxshare et BYD. D'autres entreprises, comme Samsung ou encore Xiaomi, ont aussi relocalisé une part de leur production au Vietnam, laissant présager un futur prometteur pour l'industrie du pays.