Nvidia a annoncé le 9 août qu'elle lançait une suite d'outils dans le but de développer le métavers. Ces solutions seront basées sur le langage Universal Scene Description (USD) qui permet de coder des mondes, des objets ou des personnages en trois dimensions.

L'Omniverse Avatar Cloud Engine de Nvidia permettra la conception de jumeaux numériques en 3D

Le fabricant américain de composants électroniques a récemment introduit une boîte à outils (toolbox) baptisée l'Omniverse Avatar Cloud Engine (ACE). Elle permet à ses utilisateurs d'intégrer plus facilement des jumeaux numériques en 3D dans des chatbots, des jeux, ou toute autre application. En combinant plusieurs modèles d'IA, les développeurs pourront créer rapidement des avatars numériques sans avoir à exploiter une puissance de calcul élevée.

Cet outil se base sur le langage USD qui se veut l'équivalent pour le métavers du langage HTML, utilisé pour structurer les pages web. Grâce à ce langage open source, il serait possible de coder ce qui constituerait le socle d'un métavers. Il prend en compte les coordonnées géospatiales de tout objet qu'il modélise ensuite couche par couche. En plus d'être un langage, USD est en réalité tout un écosystème qui permet par la suite de partager toutes ses créations en open source.

Fonctionnement de l'outil ACE.

Grâce à l'USD et à la suite ACE, il est possible de modéliser des lieux, des objets, et même des jumeaux numériques. Image : Nvidia.

Selon Rev Lebaredian, vice-président Omniverse et technologie de simulation chez Nvidia, « l’USD donnera aux artistes 3D, aux concepteurs, aux développeurs et à d’autres, la possibilité de travailler pour créer des mondes virtuels ».

L'arrivée de l'Omniverse Avatar Cloud Engine oblige Nvidia à faire évoluer l'USD

Avec le lancement d'ACE, Nvidia a également fait part des prochaines mises à jour qui permettront de faire évoluer le langage USD, initialement mis au point par le studio d'animation Pixar. Il pourra notamment prendre en compte des caractères internationaux ou propres aux langues utilisées dans différents pays. Il prendra également en compte les coordonnées géospatiales pour la modélisation de jumeaux numériques, et grâce à l'IoT, il sera possible de développer des jumeaux numériques synchronisés avec l'environnement qui les entoure.

En plus du métavers, Rev Lebaredian affirme que Nvidia investit dans l'USD « pour qu’il puisse servir de base à l’architecture, la fabrication, la robotique, l’ingénierie et d’autres domaines ». À terme, l'objectif est de proposer à des entreprises ou des développeurs non spécialisés dans le monde de la modélisation 3D de construire des univers virtuels tout aussi qualitatifs que les entités le faisant grâce à leurs compétences avancées.