En dépit de la levée des mesures sanitaires et la reprise des activités après la COVID-19, le temps passé devant les smartphones reste très élevé dans le monde. D’après un récent rapport de data.ai, les consommateurs issus de 13 pays passent en moyenne 4 heures par jour sur des applications mobiles au second trimestre 2022. Ce rythme atteindrait même les 5 heures pour le marché indonésien, brésilien et singapourien.

Un appétit grandissant pour le contenu mobile

Dans son étude sur les comportements des utilisateurs d’appareils mobiles, la société d’analyse data.ai a comparé les tendances des consommateurs au second trimestre 2020, 2021 et 2022. Selon les données publiées, le temps quotidien consacré aux applications est quasi-similaire pour les trois périodes.

Le document mentionne que les mobinautes affectent 4 à 5 heures de leur temps aux applications dans 13 marchés (Mexique, Australie, Brésil, Indonésie, Singapour, Inde, Japon, Corée du Sud, Canada, Russie, Turquie, États-Unis, Royaume-Uni). Pour certaines zones, l’utilisation des applications a significativement augmenté, souligne l’étude. Entre 2020 et 2022, l’Australie a enregistré une hausse de 3,6 à 4,9 heures de temps d’écran par jour. Il en est de même pour Singapour, qui est passé de 4,1 à 5,7 heures d’utilisation par jour.

Graphe représentant des heures dépensées sur les applications mobiles

Graphique du temps passé sur les applications mobiles : data.ai

Les réseaux sociaux, le divertissement et l’e-commerce en plein essor

Les médias sociaux restent les applications les plus sollicitées par les consommateurs, indique data.ai. Toujours en se basant sur son rapport, Instagram occupe la 1ere place en matière de téléchargements, et TikTok domine les débats en termes de consommation, devant Facebook, Twitter etc.

L’entreprise a également évoqué l’augmentation des téléchargements d’applications commerciales et de jeux, pour le second trimestre 2022. Meesho (la licorne indienne) est montée à la huitième place du classement, tandis que Stumble Guys, le jeu multijoueur à élimination directe, a gagné 23 places.

La forte progression du marché des applications avait explosé en 2021 en raison du Covid. Cependant, les utilisateurs d’appareils mobiles ont vraisemblablement décidé de garder leurs habitudes après la crise.