En parallèle à publication des derniers résultats trimestriels de Meta, Mark Zuckerberg s'est exprimé autour de la stratégie qu'il a décidé d'adopter pour Facebook et Instagram. Celle-ci vise à exploiter l'algorithme mis en place par ses équipes pour mettre en avant du contenu provenant de comptes non suivis par les utilisateurs de ces réseaux sociaux, et ce, plus régulièrement.

Passer de 15 à 30 % de contenus originaux sur Facebook et Instagram

Si à l'heure actuelle, la part de publications issues de comptes que les utilisateurs ne suivent pas est assez faible, correspondant à 15 % des publications visibles sur le fil de publications d'un utilisateur, elle devrait au minimum doubler d'ici la fin de l'année prochaine. Les réseaux sociaux de Meta sont désormais en forte concurrence avec TikTok, le réseau social le plus utilisé dans le monde. Pour le géant technologique, le point fort du réseau social de ByteDance est son intelligence artificielle (IA), permettant de proposer du contenu nouveau aux utilisateurs, se basant sur les dernières vidéos visionnées.

Selon le PDG de Meta, « l'une des principales transformations de notre entreprise en ce moment est que les flux sociaux ne sont plus principalement pilotés par les personnes et les comptes que vous suivez, mais sont de plus en plus pilotés par l'IA recommandant du contenu que vous trouverez intéressant sur Facebook ou Instagram, même si vous ne suivez pas ces créateurs ». Pour Mark Zuckerberg, lorsque l'IA trouve du contenu supplémentaire que les utilisateurs trouvent intéressant, cela augmente drastiquement l'engagement et la qualité des flux.

Il ajoute également que mettre en place ce système permettrait d'encourager les interactions sociales entre utilisateurs : « Une tendance sociale que nous observons est qu’au lieu que les gens interagissent uniquement dans les commentaires des flux, la plupart des gens trouvent du contenu intéressant dans leurs flux, puis envoient ce contenu à leurs amis et interagissent à cet endroit ».

Facebook et Instagram : deux réseaux sociaux en pleine mutation

Sûre de cette analyse, l'entreprise va donc faire en sorte que plus de 30 % de ses flux Instagram et Facebook soient constitués de publications de comptes non suivis par ses utilisateurs. Une annonce qui ne va pas ravir une partie de sa communauté qui s'est déjà bien mobilisée pour qu'Instagram ne ressemble pas à TikTok. Plusieurs stars comme Kim Kardashian et sa sœur, Kylie Jenner, ont réclamé le retour de l'ancienne version d'Instagram.

Depuis plusieurs mois, Facebook et Instagram tentent de faire peau neuve en incluant de nouvelles fonctionnalités pour favoriser le contenu original. De son côté, le réseau social historique de Meta s'est inspiré de Discord pour remodeler ses groupes et accentuer le côté communauté de la plateforme.

De l'autre côté, Instagram est en train de tester un nouvel outil permettant aux utilisateurs de streamer depuis leur PC, a ajouté une carte interactive afin de découvrir des lieux populaires à proximité de chez soi, et va faire en sorte que toutes les vidéos publiées sur le réseau social deviennent des Reels.