Si Samsung est connu du grand public pour ses smartphones et ses téléviseurs, le géant sud-coréen a récemment décidé d'accentuer ses efforts sur la production de batteries pour les véhicules électriques. Après une première annonce en mai 2022 pour la construction d'une usine à Kokomo, dans l'Indiana, l'entreprise vient d'officialiser un nouvel investissement en Malaisie.

Samsung annonce un nouvel investissement en Malaisie

Dans un communiqué de presse diffusé le 21 juillet 2022, Samsung a annoncé la construction à venir d'une nouvelle usine spécialement dédiée à la production de batteries électriques en Malaisie pour 1,2 milliard d'euros. Avec l'usine à Kokomo, Samsung prévoit d'investir 3,7 milliards d'euros avec sa filiale Samsung SDI, l’un des plus importants fabricants de batteries de voitures électriques au monde. Comme précisé dans le communiqué, « cette nouvelle usine en Malaisie sera consacrée à la production de batteries cylindriques destinées aux véhicules électriques ».

Si la société possède déjà de nombreux sites de production répartis dans différents pays (Malaisie, Corée du Sud, Chine, aux États-Unis ou encore en Hongrie), le géant sud-coréen ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Parmi les clients de Samsung, nous pouvons notamment citer BMW, Volkswagen ou encore Ford. L'entreprise est très bien implantée sur le marché des véhicules électriques. Avec ces nouveaux investissements, Samsung anticipe pour ne pas se faire doubler sur un marché qui grandit très vite.

Le pays veut être le plus grand producteur du marché

Cette nouvelle usine en Malaisie sera la deuxième sur le territoire pour Samsung. Celle-ci se situera dans la région de Seremban. La construction doit être achevée en 2025, mais l’usine commencera à produire en série des batteries cylindriques PRiMX 21700 (21 mm x 70 mm) dès 2024. Avec ce nouvel investissement, on comprend que Samsung souhaite faire de la Malaisie l'un des plus grands fournisseurs mondiaux de batteries électriques.

Selon Yoonho Cho, le CEO de Samsung SDI en Malaise, la pose de la première pierre marque « le point de départ d’un plan de transformation global pour l'entreprise dans l'objectif d'atteindre notre vision de devenir une entreprise mondiale de premier plan d'ici 2030 ». Une vision qui n'est pas pour déplaire au premier ministre Negeri Sembilan. Il a déclaré que « les investissements des industries à fort impact, comme ceux de Samsung SDI, font partie intégrante de notre vision d'une croissance économique robuste en Malaisie ».

Le pays a mis en place le plan Malaysia Vision Valley 2.0 qui témoigne de cette volonté d'être pionnier dans la fabrication de cellules de batteries pour véhicules électriques. Avec une telle dynamique, la Malaisie va continuer de créer des emplois pour les jeunes et probablement susciter davantage d'opportunités pour les entreprises locales.