Animal Logic ne vous dit peut-être rien, mais vous avez très certainement entendu parler de ses productions. Fondé en 1991, le studio australien est connu pour son travail sur les effets spéciaux de nombreux blockbusters (300, Captain America: Civil War, Matrix Resurrections...), mais aussi pour être à l'origine de plusieurs films d'animation à succès, dont Happy Feet, en 2006, et plus récemment The Lego Movie (ainsi que les autres films de la franchise Lego sortis depuis). On apprend cette semaine que Netflix se prépare à un rachat de ce studio.

C'est en tout cas ce que l'on peut lire dans la dernière lettre ouverte du géant californien à ses actionnaires. Publié ce 19 juillet, le document révèle les plans de Netflix pour racheter Animal Logic.

Netflix veut s'implanter plus profondément dans le monde de l'animation

« Aujourd'hui, nous avons annoncé l'acquisition d'Animal Logic, studio d'animation de premier plan, qui compte environ 800 personnes extraordinaires, principalement à Sydney et à Vancouver », a indiqué Netflix. « Cette acquisition nous permettra d'accélérer le développement de nos capacités de production d'animations et renforcera notre engagement à créer un studio d'animation de classe mondiale ». D'après un communiqué de presse partagé en parallèle, le rachat d'Animal Logic par Netflix devrait par ailleurs être définitivement validé plus tard cette année.

Comme le souligne The Verge, les deux groupes se connaissent déjà. Ils collaborent en effet pour la réalisation du film The Magician’s Elephant, attendu en 2023, mais aussi sur le projet The Shrinking of Treehorn, qui sera le premier film d'animation de Ron Howard.

Cette annonce de rachat intervient quoi qu'il en soit dans un contexte assez particulier pour Netflix. Récemment, la firme licenciait plus d'une centaine de ses employés. On sait également qu'elle perd des abonnés depuis quelques mois, ce qui la pousse à revoir sa stratégie tarifaire et à reconsidérer les possibilités de binge-watching sur certains programmes. Cela dit, on sait aussi que Netflix investit dans le secteur de l'animation. En avril, on apprendait par exemple que le groupe allait collaborer avec Exploding Kittens sur la création d'un jeu mobile et d'une série animée.