Le 5 juillet 2022, Renault a inauguré une nouvelle ligne de production dédiée au moteur électrique ePT-160kW, au sein de l'usine de Cléon, en Normandie. Une nouvelle étape pour le groupe dans sa transformation vers l’électrique.

Renault inaugure une nouvelle ligne de production dédiée à l'électrique

Pour l'occasion, Jose Vicente de los Mozos, directeur industriel de Renault Group, avait même fait le déplacement. Depuis 2018, Renault a investi 620 millions d’euros sur le site de Cléon pour accélérer la production des moteurs 100% électriques et hybrides du groupe. Renault précise que, « cette usine, considérée comme un véritable pôle d’expertise dans la fabrication d'organes électriques et mécaniques de très haute performance, aura une capacité de production de plus de 1 million de moteurs électrifiés par an à partir de 2024 dont 500 000 moteurs électriques et 510 000 moteurs hybrides ».

Pour le constructeur, l'idée est d'imprégner durablement ses activités de la chaîne de valeur électrique en France. En effet, Renault a pour objectif d’être à 100 % électrique pour les véhicules particuliers en Europe à horizon 2030. Le moteur électrique ePT-160kW, qui sera produit en Normandie, bénéficiera d’une puissance de 160 kW et équipera les modèles 100% électriques de Renault, dont la Megane E-Tech électrique qui doit sortir prochainement. Un moteur qui se veut plus léger et plus compact que celui de la Renault Zoé. Au sein de l'usine de Cléon, il y aura 4 lignes d’assemblage et 2 lignes de bobinage.

L'usine normande de Cléon se transforme en Megafactory

Dans son communiqué de presse, Renault précise que « ce moteur nouvelle génération, à la pointe de l’innovation, est un moteur synchrone à rotor bobiné, une technologie sur laquelle Renault Group mise depuis dix ans qui offre un meilleur rendement que le moteur à aimants permanents ». De plus, le constructeur précise que l’absence de terres rares sécurise l’approvisionnement tout en limitant son impact environnemental et les coûts de production.

Au fil des années, Renault transforme cette usine normande en une Megafactory électrique. En effet, depuis 2015, l’usine de Cléon produit également le groupe motopropulseur électrique de Renault Zoé, Twingo ZE, Kangoo ZE et Master ZE. Pour accompagner cette transformation d’envergure, Renault Group prend les devants et forme ses collaborateurs aux nouveaux métiers de l’électrique.

Une étape indispensable pour que cette transition se passe dans de bonnes conditions. Il y a notamment l’E-Mobility Academy. Un « campus in situ » dotés de ligne-écoles, qui a pour objectif de former les collaborateurs de l’usine. Renault a également prévu de recruter 100 nouveaux collaborateurs pour accompagner la transformation électrique du site, dans le cadre du plan Renouveau France 2025.