Meta a dévoilé, le 7 juillet, une nouvelle façon de se connecter au casque de réalité virtuelle (VR) Meta Quest 2, le compte Meta. Dès août, les nouveaux utilisateurs des appareils VR de l’entreprise californienne devront se créer un compte Meta pour se connecter.

L’arrivée du compte Meta

Le géant des réseaux sociaux entend bien concentrer ses services sous un même profil. En ce sens, il ne sera bientôt plus possible d’utiliser un compte Facebook, imposé par Mark Zuckerberg en 2020 pour se connecter, et accéder aux appareils de réalité virtuelle de Meta. Les nouveaux utilisateurs du Meta Quest 2, ainsi que les anciens se connectant avec le réseau social, devront créer un compte pour profiter de l’ensemble des fonctionnalités sociales comme l’accès à Messenger. Ceux utilisant un compte Oculus auront jusqu’au 1er janvier 2023 pour faire la transition.

Infographie de ce à quoi sert un compte Meta

Le compte permet de centraliser les services VR du géant des réseaux sociaux au même endroit. Image : Meta.

La société précise tout de même qu’il ne s’agit pas d’un profil social mais d’un « espace centralisé qui permet de se connecter aux appareils VR et de visualiser et gérer les applications achetées ». Il sera tout de même possible de lier son compte Facebook et Instagram afin de bénéficier d’une expérience interconnectée.

Une fois le compte configuré, il sera possible de créer un profil Meta Horizon. Ce dernier servira de profil social au sein des services VR de Meta, notamment dans Horizon Worlds, la première vision du métavers de l’entreprise. Afin d’adopter un aspect plus proche d’Instagram, les « amis » deviennent des « abonnés ». Cela devrait faciliter les échanges et l’engagement entre les utilisateurs, d’après Meta.

Protéger davantage les utilisateurs

En plus des nouveaux profils, la société basée à Menlo Park  révèle de nouveaux paramètres de confidentialité afin de renforcer la sécurité de son métavers. Les utilisateurs pourront choisir que leur profil soit visible par tout le monde, par leurs amis et familles ou seulement par eux-mêmes. Les comptes des personnes âgées de 13 à 17 ans seront privés par défaut.

Exemple des paramètres de confidentialité du profil Meta Horizon

Voici à quoi pourrait ressembler l’interface de confidentialité. Image : Meta.

Ces mesures visant à renforcer la protection des usagers des services VR de Meta s’inscrivent dans un contexte difficile. Une chercheuse avait déclaré début juin avoir été victime d’un viol lors de son passage sur Horizon Worlds. Pour lutter contre les dérives, Meta a inclus de nouvelles fonctionnalités afin de protéger les avatars lors de la sortie de la plateforme VR au Royaume-Uni en juin dernier. À voir si toutes ces mesures seront suffisantes pour garantir la tranquillité des usagers.