Un article récent de BuzzFeed News accuse les employés chinois de ByteDance d'avoir régulièrement consulté les données des utilisateurs américains de TikTok. Mark Warner, président de la commission sénatoriale du renseignement, a envoyé une lettre à la FTC (Federal Trade Commission) pour réclamer une enquête.

Des fuites audio de plus de 80 réunions internes

Alors que le réseau social chinois vient d'officialiser le passage des données des américains vers les serveurs d’Oracle, la commission sénatoriale du renseignement veut déterminer si TikTok a trompé les législateurs sur l'accès aux données. Les employés de la société mère du réseau social, ByteDance, sont accusés d'avoir consulté régulièrement des données sensibles sur des utilisateurs américains. Le rapport laisse penser que cette situation a duré jusqu'au début de l'année 2022.

Les enquêteurs ont eu accès à des « fuites audio » de plus de 80 réunions internes concernant les efforts de TikTok pour réduire le flux de données des États-Unis vers la Chine par le biais d'un accord avec Oracle. Les sénateurs Mark Warner et Marco Rubio estiment que « bien que TikTok ait suggéré que la migration vers un stockage basé aux États-Unis à partir d'un fournisseur de services cloud américain pourrait atténuer les risques d'accès non autorisé, ces dernières révélations suscitent des inquiétudes quant à la fiabilité des informations de TikTok ».

La lettre signée par le président de la commission cite « les fausses déclarations répétées de TikTok concernant ses pratiques en matière de sécurité des données, de traitement des données et de gouvernance d'entreprise ». Selon l'enquête réalisée par BuzzFeed News, les employés de TikTok qui travaillent avec des données sensibles d'utilisateurs américains continuent de rendre des comptes aux dirigeants de ByteDance à Pékin.

TikTok n'assume pas

Selon Maureen Shanahan, porte-parole de TikTok aux États-Unis, « pendant deux ans, nous avons parlé ouvertement de notre travail pour limiter l'accès aux données des utilisateurs américains depuis la Chine et dans notre lettre aux sénateurs la semaine dernière, nous avons été clairs sur nos progrès pour limiter encore plus l'accès grâce à notre travail avec Oracle. Comme nous l'avons dit à plusieurs reprises, TikTok n'a jamais partagé les données des utilisateurs américains avec le gouvernement chinois, et nous ne le ferions pas si on nous le demandait ».

La FTC a confirmé la réception de la lettre, mais n'a pas fait de commentaires. TikTok fait l'objet d'un examen minutieux depuis 2019. L'application a toujours représenté un risque potentiel pour la sécurité nationale aux yeux des deux dernières administrations (Trump et Biden). Trump avait même menacé d'interdire l'application sur le territoire américain. Avec ce nouveau rapport, les craintes des américains se confirment. Cette révélation a ravivé les inquiétudes des législateurs concernant la relation entre ByteDance et TikTok.