Mardi 5 juillet, la NASA a annoncé qu'elle avait perdu le contact avec CAPSTONE. Quelques heures plus tard, l'agence spatiale américaine a réussi à rétablir le contact. Tout est en ordre et CAPSTONE continue sa trajectoire en direction de la Lune.

La NASA a bien cru que le contact était définitivement perdu

Le lancement de ce satellite, opéré par Rocket Lab en partenariat avec la NASA, a eu lieu il y a quelques jours depuis les États-Unis. C'est une étape modeste, mais indispensable pour préparer le retour des humains sur la Lune dans le cadre de la mission Artemis. Le satellite CAPSTONE a pour objectif de préparer le terrain pour les astronautes qui arriveront d'ici quelques années. L'engin spatial doit tester une nouvelle orbite autour de la Lune. La NASA a bien cru que le contact était définitivement perdu.

Le 5 juillet, l'agence spatiale a même déclaré qu'en raison de ces problèmes de communication, « une manœuvre qui devait permettre d'affiner sa trajectoire vers l'espace n'a pas pu avoir lieu ». Les communications avec le vaisseau spatial ont été brouillées lorsqu'il était en contact avec un télescope du Deep Space Networksitué à Goldstone, en Californie. La NASA a attribué ce problème à une « anomalie dans le sous-système de communication ». Par conséquent, la manœuvre du 5 juillet a été reportée.

CAPSTONE continue sa trajectoire vers la Lune

Un retard acceptable selon l'agence spatiale américaine. Quoi qu'il en soit, le vaisseau spatial doit effectuer un chemin particulièrement long pour se rendre sur la Lune. Un trajet d'environ quatre mois particulièrement économe en carburant (grâce à des panneaux solaires et des batteries embarquées), mais qui prend en contrepartie beaucoup plus de temps. La NASA aimerait également bien comprendre le problème et trouver une solution avant de procéder à la manœuvre. À l'heure actuelle, CAPSTONE se trouve à environ 285 000 kilomètres de la Terre.

Les ingénieurs de la NASA ont réussi à stabiliser le vaisseau spatial et font tout leur possible pour résoudre le problème ce communication. CAPSTONE est la première mission du programme Artemis de la NASA. Celle-ci vise à envoyer de nouveau des humains sur la Lune. L'objectif de ce satellite est d'analyser une nouvelle orbite lunaire qui n'a jamais vraiment été utilisée par un vaisseau spatial auparavant. Une mission exploratoire, avant d'entamer la construction d'une station lunaire.