Sky Mavis, l’entreprise derrière Axie Infinity, a annoncé, le 28 juin, la réouverture de sa sidechain Ronin, une blockchain secondaire conçue spécialement pour supporter ce jeu « Play To Earn », ou en français « Jouer Pour Gagner ». Son objectif est d'accélérer les transactions entre les joueurs tout en réduisant leurs frais. Elle avait été la cible d’une cyberattaque en mars dernier.

Les failles de Ronin corrigées

Fondé en 2018, Axie Infinity s’est imposé comme la référence du crypto-gaming. Et s'il était encore possible d’y jouer, depuis trois mois, les utilisateurs n’avaient plus accès à sa place de marché Ronin. Le jeu repose sur une collection de NFT. Les joueurs achètent des créatures du nom de « Axies » afin de les faire combattre contre d’autres joueurs. Après le siphonnage de 625 millions de dollars, les joueurs vont de nouveau pouvoir effectuer des transactions.

Pour rappel, les cybercriminels avaient dérobé 173 600 ethers (environ 597 millions de dollars) et 25,5 millions de dollars en USDC, un stablecoin adossé à la valeur du dollar américain. Cette attaque a été attribuée par le FBI au groupe de pirates nord-coréens Lazarus, célèbre pour avoir piraté Sony Pictures en 2014.

Dans son communiqué, Sky Mavis explique que le nouveau bridge, ce système permettant de déplacer des cryptomonnaies d’une blockchain à une autre, « inclut comme plan d’urgence un système “court-circuit” qui renforce sa sécurité en arrêtant les gros retraits qui paraissent suspects ».

Suite à ce piratage, la start-up vietnamienne à déclarer qu’elle allait rembourser l’intégralité des fonds perdus par ses utilisateurs. En ce sens, elle levait, le 6 avril, 150 millions de dollars auprès d’investisseurs privés. Finalement, la promesse ne sera qu’à moitié honorée. À cause du krach qui touche actuellement le marché des cryptomonnaies, seuls 216,5 millions de dollars seront restitués aux joueurs.

La chute d'Axie Infinity, le roi des crypto-jeux

Tout le principe d’Axie Infinity réside dans les gains que peuvent en tirer les joueurs. En multipliant les combats et en progressant dans l’arène, ces derniers remportent des récompenses en cryptomonnaies qui peuvent être échangées contre des monnaies fiduciaires. Ces actifs numériques ont eux aussi été impactés par la récession du secteur. Le SLP, la devise numérique obtenue en jouant, est passé de 0,29 euro en juillet 2021 à 0,0034 euro.

Le nombre de joueurs a également diminué. Bloomberg rapportait dans une enquête que la base d’utilisateurs actifs mensuelle s’était réduite de 40 %. Désormais, Axie Infinity compte un peu plus de 650 000 joueurs par mois, bien loin des 2,7 millions recensés en novembre dernier.

Afin d’attirer de nouveaux joueurs, Sky Mavis continue de développer son jeu et de proposer du nouveau contenu. L’entreprise a d’ailleurs révélé le lancement prochain des « Land Staking », des terrains qui permettront de générer de nouveaux revenus passifs. Une fonctionnalité qui risque de surtout intéresser les anciens joueurs plutôt qu’attirer de nouveaux joueurs.