Fidèle sous-traitant d'Apple, le taïwanais Foxconn est chargé d'une majeure partie de la production mondiale d'iPhone. On apprend cette semaine du South China Morning Post que le groupe a lancé une importante campagne de recrutement pour renforcer les effectifs de son usine de Zhengzhou : son plus gros site de production. C'est dans cette usine, située dans l'Est de la Chine, qu'environ 80% des iPhone sont fabriqués, souligne le SCMP, qui ajoute que cette vague de recrutement estivale est habituelle pour Foxconn alors que la production des nouveaux iPhone (en l'occurrence les iPhone 14, attendus à la rentrée) va commencer à battre son plein.

Au delà de renforcer ses effectifs, Foxconn souhaite à nouveau encourager ses nouveaux employés à rester, au moins sur le moyen terme. Cette année, la firme proposerait ainsi une prime incitative de 9000 yuans (environ 1270 euros) aux nouveaux employés qui seraient toujours en poste quatre mois après leur recrutement. Dans la même dynamique, Foxconn fait aussi un appel du pied à ses anciens salariés, en leur proposant de retrouver leur poste et le même salaire qu'avant leur départ... en plus d'une prime de 9500 yuans (1350 euros) au bout de quatre mois.

Relancer la machine après un confinement local

Ces efforts sont aussi consentis dans un contexte de reprise post-confinement. En mai, Foxconn avait vu son usine de Zhengzhou tourner au ralenti suite à un confinement local. Une mesure, relativement impactante pour l'industrie, imposée par les autorités chinoises dans le cadre de la politique du « zéro covid » voulue par Pékin. Plus tôt cette année, un long confinement de la région de Shanghai avait par ailleurs gêné les activités de 192 sous-traitants d'Apple

Notons néanmoins que des primes similaires avaient été offertes aux employés de Foxconn sur la même période l'année dernière... et peu ou prou avec les mêmes conditions. L'objectif pour le groupe est principalement d'assurer une production stable pour la période cruciale des prochains mois. L'idée étant bien sûr d'apporter pleine satisfaction à Apple, son plus gros client, quant à la production en masse de ses futurs iPhone 14.

Apple, de son côté, devrait rester fidèle à Foxconn quoi qu'il arrive. Car si la firme a déjà tenté de décaler la production d'une partie de ses produits ailleurs qu'en Chine, notamment en Inde et au Vietnam, cette alternative reste (dans l'immédiat) entravée par le manque de main-d'œuvre qualifiée sur place.