Le géant américain du streaming ne va pas bien. Après avoir déjà licencié 150 personnes en mai 2022, Netflix vient d'annoncer le licenciement de 300 employés supplémentaires.

300 licenciements supplémentaires

La plupart de ces nouveaux licenciements ont eu lieu aux États-Unis, et plusieurs départements de l'entreprise ont été touchés. Un porte-parole de Netflix a pris la parole pour expliquer que « notre société doit se séparer de 300 employés. Alors que nous continuons à investir de manière significative dans l'entreprise, nous avons fait ces ajustements afin que nos coûts augmentent en fonction de la croissance plus lente de nos revenus. Nous sommes tellement reconnaissants pour tout ce qu'ils ont fait pour Netflix et nous allons travailler dur pour les soutenir dans cette transition difficile ».

Il s'agit de la deuxième série de licenciements de Netflix en raison du ralentissement de la croissance des revenus. L'entreprise avait licencié 150 employés en mai dernier, ainsi que de nombreux travailleurs à temps partiel et entrepreneurs. C'est simple, Netflix traverse la pire crise de son histoire. L'entreprise avait connu une croissance exponentielle pendant la pandémie de Covid-19. Pourtant, entre janvier et mars 2022, la plateforme a perdu 200 000 abonnés, une première depuis plus d’une décennie. Un signe qui en dit long sur la santé du géant américain.

La pire crise de l'histoire de Netflix

Netflix explique cette situation par la perte de ses abonnés russes, une concurrence féroce ainsi que par le partage illégal de comptes. En réalité, l'entreprise fait également état d'une gigantesque dette et d'un business model qui peine à faire ses preuves. Sans surprise, cette situation a fait chuter le cours de l'action de Netflix. La société a perdu environ 70% de sa valeur boursière depuis le début de l'année. Dans son dernier rapport, l'entreprise a déclaré qu'elle s'attendait à perdre jusqu'à 2 millions d'abonnés au cours du trimestre actuel.

Ce serait une véritable catastrophe pour le géant américain. Outre la réduction des coûts et les licenciements, Netflix cherche d'autres moyens de générer des revenus. La société pourrait proposer des forfaits avec de la publicité et des frais supplémentaires pour ceux qui partagent leur compte avec des personnes vivant dans d'autres foyers. Parallèlement, l'entreprise embauche sur d'autres fronts et prévoit toujours d'investir massivement dans le contenu. Elle a prévu de consacrer environ 17 milliards de dollars à cette fin cette année.