Dans un communiqué de presse commun, Capgemini et Orange ont levé le voile sur Bleu, leur projet de cloud de confiance. Les deux sociétés françaises annoncent que la future société devrait commencer à accompagner des clients dans la préparation de leur migration d’ici fin 2022 et que les premiers services de Bleu seront opérationnels en 2024.

Les premiers clients de Bleu seront accompagnés fin 2022

Déjà un an que le projet a été annoncé. Dans leur publication, Capgemini et Orange précisent qu'ils travaillent d'ores et déjà avec l’ANSSI pour s’assurer que leur cloud de confiance soit « conçu en conformité avec les exigences SecNumCloud ». Bleu devrait officiellement voir le jour d’ici fin 2022, une fois les autorisations réglementaires nécessaires obtenues. Nous savons déjà que Jean Coumaros, actuellement Directeur de la Transformation et membre du Comité Exécutif du groupe Capgemini, a été choisi pour devenir Directeur Général de Bleu.

Orange et Capgemini ont également donné plus de détails sur l'offre qu'ils comptent proposer à leurs clients. En 2024, Bleu sera en mesure d’offrir des services Microsoft Azure et les principaux services de Microsoft 365. Les deux sociétés ont également précisé que la plateforme sera lancée « sur un ensemble de centres de données distribués géographiquement en France et répondant à de très hautes exigences en matière de résilience et de disponibilité ». Une fois établie, la plateforme Bleu proposera ses services et invitera ses clients à se préparer à migrer vers le cloud de confiance.

Une offre avec une « large palette d'innovations technologiques »

Selon Aiman Ezzat, Directeur Général du groupe Capgemini, « avec Orange, nous travaillons main dans la main sur les aspects techniques et réglementaires nécessaires à la concrétisation de ce projet de cloud de confiance. Bleu apporte une combinaison unique d’avantages en termes de sécurité et d’offre de services, en mettant notamment à disposition la plus large palette d’innovations technologiques ». Bleu ne sera certainement pas le seul projet à sortir de terre en France. Thales et Google Cloud s'étaient également positionnés sur le créneau du cloud de confiance.

Selon Le Monde Informatique, d'autres acteurs regardent avec attention ce marché comme Oracle, qui vient d'ouvrir sa deuxième région cloud en France. IBM et AWS seraient également en réflexion pour nouer des partenariats. Comme précisé, Bleu prévoit d'offrir les services de Microsoft 365 et une large gamme de services Microsoft Azure, y compris IaaS, PaaS et SaaS, dans un environnement de cloud de confiance. Christel Heydemann, Directrice Générale d’Orange, précise que « la confiance est au cœur des valeurs d’Orange. Elle est aussi un élément essentiel de l’essor de l’écosystème cloud français et européen ».