Pour analyser le comportement des utilisateurs et leur offrir une expérience personnalisée, les annonceurs et les agences se sont longtemps appuyés sur les cookies tiers. Pour rappel, il s’agit de cookies qui ne sont pas générés par le site web que l’internaute visite, mais par un tiers. Ils sont principalement utilisés pour voir les pages qu’il a visitées et collecter des informations sur lui à des fins publicitaires.

Cependant, le cadre réglementaire numérique ne cesse d’évoluer. En 2020, Google annonçait l’interdiction des cookies third-party pour fin 2022, finalement repoussée à 2023.

Ce changement majeur soulève une question : comment continuer à collecter des données dans un monde sans cookies tiers ?

Livestorm, première plateforme française d’engagement vidéo tout-en-un et Didomi, solution de gestion des consentements, vous donnent rendez-vous le jeudi 30 juin 2022 à 11h pour découvrir la réponse à cette question. Lors de ce webinar, les deux start-ups françaises vous expliqueront le rôle que les données zero et first-party ont à jouer.

S’INSCRIRE AU WEBINAR

La montée en puissance des données zero et first-party

La mort des cookies tiers signifie que les spécialistes du marketing et les annonceurs ne peuvent plus s’appuyer sur les données tierces pour mettre au point leur stratégie de ciblage d’audience sur le web. Autrement dit, la stratégie d’acquisition doit être repensée, et de nouveaux axes doivent être explorés, dont les first-party data. Il s’agit de données collectées directement auprès de son audience, et sur ses propres canaux (site web, application mobile, plateforme…). Elles donnent des informations sur leurs comportements, sur leurs actions ainsi que sur l’intérêt qu’ils ont montré pour une marque après avoir interagi avec celle-ci.

En parallèle, les zero-party data gagnent aussi en importance. Ce sont des données qui appartiennent aux consommateurs. Ces derniers décident s’ils souhaitent les partager ou non avec une entreprise à laquelle ils font confiance. La collecte de ces informations vise donc à créer une relation solide avec les clients. Lorsqu’elles sont autorisées, elles permettent de connaître précisément leurs besoins, envies et intentions d’achat. Elles servent alors à leur proposer des campagnes marketing personnalisées.

Dans un paysage en ligne sans cookies, les données zero et first-party apparaissent comme des solutions idéales pour mieux connaître son audience cible. Lors de ce webinar, África Aguiar, Content Marketing Associate chez Livestorm et Mathieu Ralambotsirofo CRM & Demand Generation manager chez Didomi, reviendront sur le fonctionnement et les avantages de ces deux types de données.

S’INSCRIRE AU WEBINAR

Découvrir les alternatives pour collecter des données first-party

Avec des données tierces qui se raréfient progressivement, il est indispensable de compiler des données first-party fiables et actualisées. Celles-ci permettent de bien cerner le profil de ses clients ou de ses prospects, et de parfaire ses audiences publicitaires. Si leur rôle semble clair, une question s’impose toutefois : comment tracker cette data ?

Au cours de cet événement en ligne, les deux intervenants vous dévoileront des idées originales et innovantes pour collecter des données first-party. Recueillir des avis consommateurs, encourager la création de compte, organiser des webinars… Vous découvrirez qu’il existe de multiples façons de le faire. Ils vous feront également découvrir des outils alternatifs respectueux des données personnelles.

Vous l’aurez compris, cette webconférence organisée par Livestorm et Didomi est le rendez-vous à ne pas manquer pour mieux comprendre comment continuer à collecter de la data dans un monde sans cookies. Pour obtenir tous les conseils et astuces des experts, n’oubliez pas de vous inscrire gratuitement.

S’INSCRIRE AU WEBINAR