La société Tether Limited derrière Tether (USDT), le stablecoin le plus populaire du marché, a répondu, le 15 juin, aux rumeurs à son encontre. Celles-ci accusent l’entreprise de garantir la majeure partie des liquidités de l’USDT avec des actifs risqués. Avec l’effondrement de l’ensemble des cryptomonnaies et l’arrêt des services de la plateforme d’échange Celsius, la confiance entre les acteurs du milieu est mise à rude épreuve.

Tether réfute les rumeurs

Les rumeurs concernant Tether indiquent que son stablecoin, une monnaie numérique adossée au dollar afin d’apporter de la stabilité sur un marché très volatil, est assuré à 85 % par des papiers commerciaux provenant d’entreprises chinoises ou asiatiques. Les papiers commerciaux sont des billets de trésoreries non garantis émis à court terme par une autre entreprise. Ils peuvent avoir plusieurs formes : billets à ordre, chèques, lettres de change, etc. Grâce à eux, les sociétés peuvent emprunter entre elles, sans avoir recours à un recours au crédit bancaire. Le problème majeur du papier commercial est qu’il ne garantit pas le respect de l’engagement de paiement.

Si ces dernières décident de ne plus donner de l’argent à Tether Limited, la société se retrouverait à cours de liquidité : les investisseurs ne pourraient plus échanger leurs USDT à leur valeur nominale d’un dollar. Pour rappel, le Tether est le stablecoin le plus utilisé avec un capital de marché s’élevant à 67 milliards d’euros, devant l’USDC et ses 52 milliards de capital.

L’émetteur du stablecoin se défend dans son communiqué, « Ces rumeurs sont complètement fausses. Elles ont probablement pour but d’être propagées afin de provoquer une nouvelle panique et générer des profits supplémentaires sur un marché déjà très stressé. Tether condamne de telles tentatives qui voient souvent les simples utilisateurs perdre énormément tandis que quelques fonds coordonnés augmentent leurs profits ».

Afin de rassurer les investisseurs, Tether insiste sur le fait que 47 % des réserves de l’USDT sont garanties par le Trésor américain et que les papiers commerciaux représentent moins de 25 % des fonds du stablecoin. « Notre portefeuille de papiers commerciaux a été réduit de 20 milliards de dollars à la fin du premier trimestre 2022 à 11 milliards et devrait atteindre les 8,4 milliards de dollars d’ici la fin de juin. Ce montant diminuera progressivement jusqu’à atteindre zéro sans qu’une perte ne soit encourue. Tous les papiers commerciaux arrivent à échéance et seront transformés en bons du Trésor américain à court terme », explique le géant de la cryptomonnaie.

Un marché en difficulté

Avec les récents évènements qui frappent le monde de la crypto, tous les regards sont tournés sur Tether. La plus grande peur est de voir la monnaie numérique s'éloigner du dollar auquel elle est adossée. Ces craintes s’avèrent légitimes : le cours de l’USDT a été impacté par l’effondrement du Terra. Sa valeur est tombée à 0,95 dollar pendant un certain temps avant de retourner à sa parité d’origine.

Tether a profité de son démenti pour mettre en avant la stabilité de son stablecoin malgré les turbulences. Tether a nié être touché par la décision de Celsius de geler ses activités, « Les positions de Celsius ont été liquidées sans aucune perte pour Tether. L’activité de prêt de Tether avec Celsius (comme avec tout autre emprunteur) a toujours été surévaluée. L’exposition de Tether à Celsius est actuellement nulle, à l’exception d’un petit investissement réalisé par Tether dans la société ».

En plus de répondre aux interrogations autour de Celsius, Tether réagit à celles concernant Three Arrows Capital. L’entreprise réfute la totalité des rumeurs quant à son exposition au fonds d’investissement crypto basé à Singapour. Celui-ci qui rencontre des difficultés de liquidité et serait au bord de la rupture.

Comme pour les monnaies traditionnelles, les cryptomonnaies reposent toujours en grande partie sur la confiance de ses utilisateurs. Au cœur d’un secteur en crise, en proie à un effondrement de la valeur des principales cryptomonnaies, Tether Limited se débat pour maintenir la confiance des clients. Sans elle, le premier stablecoin mondial risquerait de s’effondrer, empirant la récession actuelle