ByteDance, le propriétaire de TikTok, cherche à investir « beaucoup d’argent » dans des jeux et applications en réalité virtuelle (VR) rapporte, le média américain Protocol, le 10 juin. ByteDance souhaite recruter une quarantaine de personnes pour contribuer aux développements de ce secteur. Cela fait suite au rachat de l’entreprise chinoise Pico, spécialisée dans la VR.

ByteDance recrute pour un studio de création de contenus VR

La firme à l’origine de la célèbre application de vidéos intensifie ses efforts de diversification. Après avoir montré son intérêt pour les jeux vidéo en mai 2022, en proposant notamment des jeux mobiles, ByteDance souhaite se tourner vers la VR. Un objectif qu’elle veut atteindre à l’aide de l'acquisition de Pico. Cette start-up, troisième plus grand fabricant de casques VR, a ouvert plusieurs offres d’emplois pour agrandir son activité aux États-Unis.

Dans la même catégorie

En plus de son casque, le Pico Neo 3 Link, la société a créé une division pour proposer des jeux et des expériences VR : Pico Studios. Parmi les postes qu’elle cherche à pourvoir se trouve celui de dirigeant du studio, un chef de la stratégie VR, un chef de l’écosystème de contenus à l’étranger et un chef des opérations. Pico recrute aussi des ingénieurs pour l’amélioration de son casque et des développeurs logiciels.

ByteDance a également déplacé une partie des équipes de la branche américaine de TiktTok vers Pico, dont la responsable du développement des affaires, Sally Wang. Avant le rachat de Pico, l’entreprise n’espérait même pas pouvoir toucher le marché occidental. Cette nouvelle stratégie de la société mère la place directement en concurrence avec Meta.

Avec la VR, l’entreprise vient challenger Meta

Le géant de la tech occupe la place de leader dans le secteur de la VR. Son casque, le Quest 2, est le plus populaire du marché avec 15 millions d’unités vendues. Ce succès est principalement dû à son prix compétitif de 350 euros, l’entrée de gamme pour la VR. La stratégie de Meta est très agressive, puisque l’entreprise de Mark Zuckerberg ne cherche pas à faire de profit sur la vente des casques.

Le casque Pico Neo 3 Link, qui appartient désormais à ByteDance, est sorti le mois dernier en Europe au prix de 450 euros. Cela le place en position désavantageuse face à Meta, même s’il dispose d’un processeur Qualcomm beaucoup plus récent que les composants du Quest 2. Cependant, les consommateurs qui découvrent la VR ne s'intéressent pas toujours aux spécifications hardware.

ByteDance fait un pari sur le long terme et se positionne sur plusieurs fronts contre Meta. D’un côté, la firme chinoise veut mettre l’accent sur les contenus. Le casque de Pico propose des jeux à succès, aussi disponible sur Quest 2, comme Superhot VR, Red Matter ou Arizona Sunshine. Côté casque, elle a recruté des ingénieurs spécialisés dans les retours haptiques, liés au corps, pour proposer une expérience VR plus immersive. Le casque de Pico, très performant, pourrait être un argument de poids face à Meta si ByteDance parvient à le populariser.