Pour développer le marché des véhicules électriques, le gouvernement des États-Unis a proposé le 9 juin 2022, la mise en place du « National Electric Vehicle Infrastructure (NEVI) Formula Program ». Un plan pour rendre les stations de recharge plus fiables et plus accessibles.

Un programme pour faciliter l'accessibilité des stations de recharge

Aujourd'hui, le taux d'adoption des véhicules électriques aux États-Unis est beaucoup plus faible qu'en Europe : 3%, contre 13% dans la plupart des grands pays européens. Pourtant, l'intérêt des consommateurs américains pour les voitures électriques est élevé. Voilà pourquoi l'administration Biden a décidé de prendre les choses en main en proposant de nouvelles normes pour les stations de recharge.

Le gouvernement des États-Unis va mettre en place le National Electric Vehicle Infrastructure Formula Program, afin de garantir « des stations de recharge pour les véhicules électriques plus accessibles et adaptées à une grande variété de véhicules ». L'idée est de pouvoir rouler partout dans le pays sans avoir à se soucier de la recharge. Les nouvelles normes exigent que les stations de recharge offrent suffisamment de ports pour recharger rapidement 4 véhicules électriques simultanément à 150 kW ou plus, et qu'elles proposent la prise CCS (un chargeur universel).

Les stations devront être fonctionnelles au moins 97 % du temps et faire l'objet d'un entretien régulier. L'administration Biden veut également simplifier la manière dont les américains vont payer leur recharge. Il y aura des systèmes de paiement similaires. De nouvelles normes également au sujet des données, pour garantir « un état de charge en temps réel, quel que soit votre modèle de véhicule électrique ».

Objectif : 50% de véhicules électriques en 2030

Selon Pete Buttigieg, le secrétaire américain aux transports, « pour soutenir la transition vers les véhicules électriques, nous devons construire un réseau de stations national, qui rend la recherche d'un véhicule aussi facile que de faire le plein dans une station-service ». Il estime que ces nouvelles règles contribueront au développement des véhicules électriques dans le pays. Le président Biden se sert de ce programme pour aider les États à construire 500 000 stations de recharge d'ici à 2030.

Il espère aussi que cela permettra d'atteindre les objectifs attendus pour 2030, à savoir que 50% des ventes de véhicules neufs soient électriques. Pour Stephanie Pollack, administratrice fédérale adjointe des routes, « la loi sur les infrastructures du président Biden fournit aux États à la fois le financement et le cadre pour construire un réseau de recharge fiable qui donne à plus de gens la confiance dont ils ont besoin pour acheter et utiliser des véhicules électriques pour se déplacer d'un océan à l'autre et dans tous les États intermédiaires ».

En effet, il s'agit d'une étape fondamentale pour le développement de ce marché dans un si grand pays.