157 jours, 23 heures, 31 minutes et 7,651 secondes, c’est le temps qu’il aura fallu à Emma Haruka Iwao, développeuse de Google Cloud, pour établir le calcul du plus grand nombre de chiffres de Pi après la virgule. Dans un article de blog, la chercheuse a déclaré que cette opération constituait « un moyen de vérifier le progrès des calculs des données par ordinateurs ». Le nouveau record de 100 billions de chiffres succède à une autre grande performance de 2019 qui culminait à 31,4 billions de chiffres.

Un record absolu qui témoigne d’un progrès de puissance de calcul

Emma Haruka Iwao et son équipe ont commencé à utiliser Google Cloud pour effectuer le calcul du plus grand nombre de chiffres de Pi il y a quelques années. En 2019, la développeuse a signé son tout premier record en 121 jours pour 19 000 To de données.

À l’issue de cette première percée qui lui a valu le titre de 3ème femme au monde à réaliser ce record, Emma a de nouveau entrepris la quête avec le même procédé, mais plus de puissance. Cette fois, les machines de Google ont nécessité près de 158 jours pour tripler le résultat avec 100 billions de chiffres pour 80 000 To de données.

À travers cette prouesse, la développeuse affirme que l’évolution de la puissance de calcul des ordinateurs a, une fois de plus, sauté un grand pas.

Une découverte historique du nombre Pi

Dans son communiqué, Emma a livré avec émoi l’excitation qu’elle a ressentie au moment de découvrir le dernier chiffre de Pi. Entre autres, elle a déclaré : « J’étais assise devant mon café pour vérifier le programme qui était lancé il a 157 jours depuis mon ordinateur […] Le temps était finalement arrivé. J’allais devenir la première et unique personne à découvrir le nombre […] C’était un nouveau record : nous avons calculé le plus grand nombre de Pi jamais atteint ».