Le PDG de Spotify, Daniel Ek, a partagé mercredi 8 juin la stratégie de l’entreprise suédoise pour les années à venir afin de rassurer les investisseurs. Les actionnaires sont inquiets, car quatre ans après l’entrée de la société à la Bourse de Stockholm, celle-ci n’est pas encore profitable. Le dirigeant affirme que le format audio offre de nombreuses possibilités pour diversifier son activité. Il a notamment rappelé que la firme a investi un milliard de dollars dans les podcasts depuis 2019 et qu’elle va établir une stratégie agressive dans le secteur des livres audios pour concurrencer Amazon.

Atteindre un chiffre d’affaires annuel de 100 milliards de dollars

Le géant du streaming musical a connu une excellente croissance au premier trimestre 2022 avec 422 millions d’utilisateurs actifs mensuels, dont 182 millions d’abonnés à son offre premium. Le chiffre d'affaires de l’entreprise a augmenté de 225 % en un an pour culminer à 2,79 milliards de dollars. Malgré ces bons résultats, les investisseurs ne pensent pas que la société puisse devenir profitable à brève échéance.

En réponse à ces craintes, Daniel Ek a défendu la stratégie de l’entreprise pour la décennie en cours. Selon lui, la taille de Spotify pourrait être multipliée par dix d’ici 2030, avec un chiffre d’affaires annuel de 100 milliards de dollars pour 1 milliard d’utilisateurs actifs.

Il a rappelé que Spotify est devenu omniprésent en bouleversant la distribution de musiques. L’application est disponible sur plus de 2 000 appareils différents, des montres aux enceintes connectées en passant par les voitures. La version d’essai gratuite du service contribue également à la croissance de l’application via les revenus publicitaires.

Pour atteindre ses objectifs, la société prévoit de diversifier ses activités en investissant massivement dans les podcasts et les livres audios. Elle a déjà injecté un milliard de dollars dans les podcasts depuis 2019. En 2021, un tiers des utilisateurs de Spotify écoutent régulièrement des podcasts. Cela a généré 215 millions de dollars de chiffre d’affaires et pourrait, à l’avenir, représenter un marché de 20 milliards de dollars pour l’entreprise selon le dirigeant. Daniel Ek prédit que d’ici un ou deux ans, les podcasts deviendront profitables.

Les livres audios, le futur de Spotify ?

La plateforme de streaming compte également intensifier ses investissements dans le livre audio. Nir Zicherman, responsable du secteur chez Spotify, a déclaré qu’en un an cette catégorie de contenu, disponible depuis 2021, a gagné 20 % d’audience. Le Wall Street Journal précise que dans une industrie du livre qui pèse 140 milliards de dollars, les livres audios représentent 7 % du marché.

En 2021, la firme suédoise s’est associée avec Storytel, un service de livres audios, qui propose 500 000 ouvrages. L’automne dernier, Spotify a annoncé son plan d’acquisition de Findaway, un service américain de distribution de livres audios, pour la somme de 125 millions de dollars. Cela permettrait à Spotify d’ajouter un catalogue de livres à son offre, dans l’optique de concurrencer Audible. Le service d'Amazon contrôle 48 % de ce marché aux États-Unis. Cependant, cette transaction doit encore être examinée par la division antitrust du Département de la Justice des États-Unis.

Daniel Ek a expliqué que le marché global des livres audios pourraient représenter un chiffre d’affaires annuel de 70 milliards de dollars d’ici 2030. En plus de la musique, des podcasts et des livres, il a évoqué l’idée de proposer plus de contenus liés à l'éducation, au sport et à l’actualité. Une offre enrichie, pour un objectif 2030 très audacieux.