Dans le cadre de l'European Chips Act, un plan doté de 43 milliards d'euros ayant pour but de doubler la part de marché européenne sur les semi-conducteurs, l'UE va grandement aider Intel. En effet, le fabricant de composants électroniques devrait prochainement s'installer en Europe et percevoir la somme de 6,8 milliards d'euros, sous diverses formes, pour construire son usine en Allemagne.

Intel va implanter son usine à puces à Magdebourg, en Allemagne, d'ici 2027

Le projet « Silicon Junction » est celui mené par Intel afin de s'installer durablement en Europe. Cela commence irrémédiablement par la construction d'une usine de fabrication de composants électroniques qui sera située, à Magdebourg, dans le Land du Saxe-Anhalt, au sud-ouest de Berlin. Cet immense chantier devrait débuter dès le premier semestre 2023 pour une ouverture effective en 2027.

Usine Intel Magdebourg

Voici à quoi devrait ressembler l'usine Intel à Magdebourg. Image : Intel.

Le choix de la ville de Magdebourg s'est fait pour plusieurs raisons, comme l'indique Mikael Moreau, porte-parole d'Intel : « Magdebourg regroupait l’ensemble des points clés que recherchait Intel ». « Intel souhaitait une très grande surface, d’environ 400 hectares. Il voulait également sécuriser d’importants besoins en eau et en électricité, si possible renouvelable », a précisé Max Milbredt, le responsable du secteur des puces électroniques de Germany Trade and Invest, l’équivalent allemand de Business France, qui a accompagné l’implantation d’Intel en Allemagne.

La réactivité des services administratifs de Magdebourg est un point que n'a pas négligé la firme américaine, tout comme la place centrale de la ville en Europe, ce qui garantit une bonne connexion avec les autres villes européennes via les transports. Mais l'un des points qu'a grandement fait pencher la balance est l'aspect financier. Étant situé en ex-RDA, Magdebourg est autorisé à verser des subventions plus importantes aux investisseurs que dans les Lands de l’ouest et du sud du pays qui sont beaucoup plus industrialisés.

L'Union européenne versera 6,8 milliards d'euros au total à Intel

Bien entendu, la construction de cette usine est très attendue dans cette région puisqu'elle devrait conduire à la création de 7 000 emplois temporaires (pour la construction de l'usine) et 3 000 postes permanents (liés au bon fonctionnement de l'usine). De plus, l'arrivée de cette usine va également créer des emplois auprès des fournisseurs de services et des partenaires locaux d'Intel.

Pour aider Intel à construire son usine, l'Union européenne versera 6,8 milliards d'euros au groupe, dont 2,72 milliards, dès cette année. Au total, ces différents versements devraient couvrir près de 40 % du coût de construction total qui s'élèverait à 17 milliards d'euros. Au sein de cette nouvelle usine, Intel fabriquera des puces en exploitant ses procédés les plus avancés. La firme produira également des puces pour des marques indépendantes via son programme Intel Foundry Services.