Dans un communiqué de presse diffusé le 7 juin 2022, DocuSign annonce l'ouverture de nouveaux bureaux en Italie et en Espagne pour accélérer son développement dans la région EMEA. Le leader mondial de la signature électronique a de l'ambition et compte bien renforcer ses opérations dans le Sud de l’Europe.

L'Espagne et l'Italie : deux nouveaux marchés pour DocuSign

La signature électronique est légalement reconnue en Italie et en Espagne depuis 1999. Comme la France, les deux pays du Sud de l'Europe ont adopté le règlement de l’Union Européenne eIDAS. Un texte qui a « normalisé la reconnaissance de la signature électronique en 2014 » et qui a permis aux entreprises spécialisées dans cette technologie de se développer massivement. Selon DocuSign, les espagnols sont déjà très familiers de la signature électronique. Ils l'utilisent pour toute une série de procédures, notamment pour les documents relatifs aux poursuites judiciaires. Les autorités publiques du pays travaillent également par voie dématérialisée et utilisent donc la signature électronique.

Comme l'explique Dan Springer, le CEO de DocuSign, « l’Italie et l’Espagne sont des pionniers dans l’adoption et la reconnaissance juridique de la signature électronique, et nous sommes ravis d'étendre notre présence dans la région EMEA en lançant des activités dédiées dans ces marchés importants. Les efforts de transformation numérique restent une priorité pour les organisations du monde entier et nous voyons un immense potentiel de croissance dans la région EMEA. Nous pensons que DocuSign est un outil essentiel dans l'équipement technologique de toute entreprise qui souhaite naviguer avec succès dans le monde complexe du travail hybride ».

Une étape européenne cruciale pour le géant de la signature électronique

En Italie, c'est la même chose : le recours à la signature électronique est très courant. Le pays a par ailleurs été l'un des premiers au monde à adopter une législation sur la légalité de la signature électronique. DocuSign précise que selon l'AGID (Agenzia per l'Italia Digitale), « l'Italie compte aujourd'hui plus de 20 millions d'utilisateurs actifs de signatures électroniques ». Selon Ronan Copeland, Group VP et General Manager EMEA de DocuSign, « ce développement en Espagne et en Italie est une étape cruciale pour notre développement en Europe ».

Il assure qu'il y a une forte demande de signature électronique sur ces marchés et ajoute que « nous sommes impatients d'aider encore plus d'entreprises à passer à un moyen plus sûr, plus fiable et plus efficace de créer, signer et gérer leurs accords numériques ». En Espagne et en Italie, l'entreprise compte mettre à disposition de ses clients, des équipes dédiées en ventes, au marketing et à la relation client. Avec plus d'un million de clients à travers le monde et des centaines de millions d'utilisateurs dans plus de 180 pays, DocuSign reste le leader mondial incontesté de la signature électronique.