Twitter a annoncé, le 1er juin, l’arrêt de l’application Mac de TweetDeck, son service très utilisé par les professionnels de la communication et du marketing pour organiser leur page d’accueil Twitter. Le réseau social veut se concentrer sur la version web du service en proposant de nouvelles fonctionnalités.

Clap de fin pour TweetDeck sur Mac

C’est par un tweet et une bannière informative que le réseau social a prévenu les utilisateurs de TweetDeck : son application Mac fermera ses portes le 1er juillet. Il faudra désormais passer par la version web pour utiliser le logiciel de veille. Le réseau social évoque la volonté d’améliorer l’expérience utilisateur de son outil en ajoutant de nouvelles fonctionnalités dans les mois à venir.

La restructuration de TweetDeck va permettre aux équipes de Twitter de proposer de nouvelles fonctions au sein d’une nouvelle interface. Parmi ceux déjà révélés, un éditeur de tweet complet permettant aux marques de modifier leurs publications, de nouvelles fonctionnalités de recherche avancées, de nouveaux types de colonnes et les Decks, un nouveau moyen de regrouper des colonnes dans des catégories à part entière. Pour le moment, seules quelques personnes sélectionnées aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon ont accès à cette nouvelle version.

TweetDeck, le rebut de Twitter

Racheté en 2011 pour 40 millions de dollars par Twitter, TweetDeck a pendant très longtemps été délaissé par la plateforme. Pourtant, le service à une vraie base d’utilisateurs quotidiens qui seraient prêts à payer pour utiliser le logiciel. Au cours des années, le réseau social a préféré mettre un terme aux versions mobiles disponibles sur iOS, Android et Adobe Air en 2013 et à l’application disponible sur Windows en 2016. À la place, Twitter privilégie le développement de nouvelles fonctionnalités inhérentes à sa plateforme telles que les Super Follow ou les Spaces.

Avec le rachat d’Elon Musk, toujours suspendu, rien ne garantit que les changements révélés par les équipes du réseau social seront conservés.