Le groupe industriel Foxconn, constructeur d’appareils électroniques pour Apple notamment, a tenu à rassurer par rapport aux effets négatifs du confinement en place dans plusieurs villes chinoises. Finalement, les dommages devraient être moins importants que prévu.

Politique zéro Covid

Les autorités chinoises ont décidé d’appliquer la politique du zéro Covid : au moindre cas, un confinement très strict est appliqué dans une zone entière. Pour cette raison, les habitants de Shanghai sont restés bloqués chez eux depuis la mi-mars sans possibilité de sortir, entraînant la fermeture de certaines usines, et ralentissant la production dans celles qui sont restées ouvertes.

En effet, certains établissements ont continué de tourner en circuit fermé, c’est-à-dire que les travailleurs n’avaient pas le droit de quitter l’usine et devaient y dormir. C’est notamment ce qu’il s’est passé dans certaines usines de Foxconn. Pour rappel, le constructeur dispose de plus de 30 complexes de fabrication en Chine, faisant de ce pays sa plus importante base de construction.

Foxconn a réussi à maintenir sa productivité

Au mois d’avril, l’entreprise taïwanaise, et plus important constructeur pour Apple, a enregistré 16,76 milliards de dollars de recettes, soit une baisse de 4,1 % par rapport au mois précédent. À titre de comparaison, Pegatron, assembleur d'iPhone, et Quanta Computer, fabricant de MacBook, ont vu leurs revenus chuter de 35 % et 40 %, respectivement, en raison du confinement de Shanghai, rapporte Nikkei Asia.

Foxconn fournit des composants électroniques à certaines des plus importantes entreprises technologiques au monde. Photographie : Puddingworld / Wikimédia

« L'impact global du confinement sur Foxconn est plutôt limité. Cela se voit à nos revenus d'avril, et les performances de mai sont également meilleures que ce que nous avions estimé. Nous avions précédemment prévu que cette année, nous maintiendrions un niveau similaire à celui de l'année dernière, après avoir pris en compte l'inflation, la guerre [en Ukraine] et d'autres incertitudes, mais maintenant nous pensons que l'année complète sera meilleure que notre estimation », a déclaré Young Liu, président de Foxconn.

Indirectement, cette nouvelle est très bonne pour Apple.

Apple s’attendait à d’importantes pertes à cause de la situation sanitaire chinoise

À l’annonce de son bilan pour le deuxième trimestre de son année fiscale, allant de janvier à mars 2022 et particulièrement lucratif avec les ventes de l’iPhone atteignant les 50,57 milliards de dollars, la marque à la pomme a effrayé les investisseurs lorsqu'elle a prévenu que les ventes du troisième trimestre fiscal pourraient être réduites de 8 milliards de dollars en raison de plusieurs problèmes, notamment des contraintes liées à la chaîne d'approvisionnement en conséquence du confinement en Chine.

Visiblement, les pertes d’Apple devraient être bien plus limitées que prévu, même si l’entreprise devrait tout de même être impactée par la situation, à laquelle s’ajoute également la pénurie de semi-conducteurs. Néanmoins, les choses devraient s’améliorer au fur et à mesure que Shanghai sort de sa quarantaine, comme c’est actuellement le cas.

Malgré tout, la firme de Cupertino continue les performances impressionnantes depuis le début de la pandémie, rendez-vous au mois de juillet pour connaître les résultats financiers de son deuxième trimestre fiscal.