Starlink va progressivement être déployé sur le continent africain. C'est du moins ce qu'a confirmé Elon Musk dans un tweet publié mardi dernier. L'homme d'affaires indiquait que son service d'internet par satellite, lancé par le biais de SpaceX, sa société d'exploration spatiale, irait servir partout dans le monde où il est légalement autorisé à le faire.

Il précisait alors que l'Afrique comptait parmi les continents bientôt concernés... et en effet : trois jours plus tard, l'intéressé est revenu à la charge (toujours sur Twitter) pour préciser que le Nigeria et le Mozambique avaient tout deux donnés leur aval pour le lancement de Starlink sur leurs territoires respectifs. D'autres pays africains, dont l'Afrique du Sud, devraient leur emboîter le pas en 2022.

Dans la même catégorie

Starlink : un service coûteux pour les utilisateurs nigérians et mozambicains

Comme le précise TechCrunch, l'accord trouvé avec les autorités nigérianes fait suite à des négociations entamées en 2021. On apprend finalement qu'en mai, SpaceX avait finalement envoyé des représentants auprès de la NCC (Nigerian Communications Commission) pour discuter de l'obtention d'une licence pour Starlink dans le pays. Des négociations fructueuses si l'on en croit la presse locale qui a confirmé les dires d'Elon Musk. On apprend en l'occurrence que la licence accordée à Starlink par la NCC couvre une période de 10 ans et qu'elle entre dans la catégorie des fournisseurs d'accès à Internet (FAI).

Starlink, qui opère actuellement dans une trentaine de pays (dont la France), devrait permettre une meilleure compétition sur le marché nigérian de l'accès à internet. Actuellement MTN et Airtel comptent parmi les principaux fournisseurs d'accès locaux, mais leur concurrence n'a pas abouti à une amélioration probante de la connexion internet sur place. La chose pourrait changer avec l'arrivée de Starlink… même si le service d'Elon Musk souffrira d'un gros handicap : son prix… vraisemblablement trop élevé pour l'utilisateur moyen au Nigeria ou au Mozambique. Pour rappel, le kit complet (comprenant une parabole motorisée, un trépied de montage et un routeur Wi-Fi) est affiché en France à 499 euros, tandis que l'abonnement mensuel monte pour sa part à 99 euros par mois.