Les élèves de la ville de Sanya, situé sur l’île de Hainan, au sud de la Chine, vont recevoir des téléphones capables de payer en yuan numérique. Cette expérimentation présentée dans les médias étatiques chinois et relayée par le South China Morning Post le 25 mai est une nouvelle étape pour imposer l’e-CNY, dénomination officielle de la monnaie numérique de banque centrale chinoise (MNBC).

Le yuan numérique poursuit son expansion

Fin 2021, le yuan numérique comptait au moins 140 millions d’utilisateurs en Chine. La MNBC est testée dans plusieurs grandes villes, Pékin, Shanghai et dans une province, celle de Hainan. Sur l’île de la mer méridionale de Chine, certains écoliers feront partie des « bêta testeurs » de la monnaie.

Les élèves de l’école Hainan Luxun vont recevoir un dispositif mis au point par l’Industrial and Commercial Bank of China et des opérateurs télécoms. Ils pourront payer dans certains magasins désignés à l’avance, sur les 116 800 boutiques qui acceptent le yuan numérique depuis février.

Ces dispositifs seront de petits téléphones aux fonctionnalités bridées. En Chine, le ministère de l’Éducation interdit les smartphones en primaire et au collège. Grâce à leur nouveau gadget, les écoliers pourront passer des appels. Selon CCTV, la télévision officielle chinoise, cet essai vise à « résoudre les problèmes de consommation quotidienne des élèves et de sécurité des trajets domicile-travail ».

Les élèves seront gardés à l’œil

Les jeunes utilisateurs du yuan numérique seront très étroitement surveillés. Ce sont les parents qui pourront recharger le porte-monnaie numérique de leurs enfants. Ils auront également accès aux relevés de consommations des adolescents, pour s’assurer que leurs bambins n’en font pas n’importe quoi.

Le téléphone sera également équipé d’un outil de géolocalisation. Il pourra accueillir un nombre limité de contacts : trois membres de confiances de l’entourage familiales et 20 numéros supplémentaires pour « éviter le harcèlement des appels inconnus ».

Avec le yuan numérique, la Chine est l’un des grands pays les plus avancés sur le développement de sa MNBC. L’essai à grande échelle du e-CNY doit être bientôt étendu à plusieurs villes supplémentaires, Chongqing, Tianjin, Hangzhou et Guangzhou, soit 70,4 millions d’utilisateurs potentiels en plus. Pour le moment, aucun calendrier n’existe sur un lancement national du yuan numérique.