Selon une récente étude publiée par NordVPN, une solution leader sur le marché des VPN, les français continuent d'accepter les cookies pour gagner du temps, tout en sachant qu'ils devraient s'en méfier. Seulement 6% des internautes français refusent la totalité des cookies.

Seulement 6% des français refusent tous les cookies

Voilà bientôt quatre ans que les règles ont changé pour les éditeurs de sites web. En 2018, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) a été instauré pour protéger la vie privée des internautes et leur demander leur consentement. La CNIL veille au grain afin de s'assurer que l'ensemble des sites web sur le territoire français propose une option pour refuser les cookies. La règle est simple : le refus doit être aussi facile à choisir que l’acceptation. Si un site a un bouton « tout accepter », il doit aussi avoir un bouton « tout refuser ».

Malgré cette nouvelle réglementation dont l'objectif était de donner le contrôle aux utilisateurs pour qu'ils soient capables de refuser d'être suivis par des trackers, l'étude de NordVPN montre que cette politique est un échec. Même si les français disent ne pas vouloir de cookies, ils les acceptent quand même. L'étude montre que seulement 6% des français refusent systématiquement les cookies de leur navigation web et que 46% les acceptent dans leur totalité.

79% des internautes ont pourtant peur d'être surveillés

Pourtant 79% des sondés disent qu'ils ont peur d'être surveillés, (51% par des cybercriminels et 47% par les réseaux sociaux, notamment Facebook). Ce n'est pas tout, 48% des français savent également que leurs données sont analysées par les sites pour leur usage interne, et 44% estiment qu'elles sont utilisées par les cybercriminels pour du vol d'identité ou de la fraude.

Un comportement paradoxal, qui interroge. Les chercheurs constatent que les internautes acceptent les cookies par défaut, afin de gagner du temps, car l'option qui permet de tout refuser d'un coup nécessite souvent plusieurs clics. Rares sont les sites web qui proposent de refuser l'intégralité des cookies dès le premier clic.

Comme l'explique Daniel Markuson, expert en confidentialité numérique chez NordVPN, « les cookies peuvent suivre l'activité en ligne des utilisateurs et constituer une identification partielle de leur identité. Les cookies sont également une source de vulnérabilité : s'ils sont mal paramétrés ou si vous visitez un site web malveillant, ils peuvent créer des failles de sécurité ».

Dans l'étude publiée, NordNVP conseille aux utilisateurs de prendre le temps de bien paramétrer les cookies. Ce n'est pas un choix anodin. La navigation privée peut également être une solution pour s'en débarrasser.