Stripe, la plus grosse licorne américaine, a révélé, le 24 mai, le lancement de son nouveau service : la Stripe App Marketplace. La société de paiements en ligne veut offrir aux entreprises de nombreux outils tiers au sein de son écosystème.

Stripe étoffe son tableau de bord avec des applications tierces

Avec cette nouvelle fonctionnalité, Stripe entend bien faciliter la vie de ses clients en proposant directement des applications essentielles au sein de son tableau de bord. Des applications pour tous les domaines seront disponibles : pour la comptabilité, la gestion de la relation client, la signature électronique, le marketing, etc. À son lancement, la Stripe App Marketplace comportera plus de 50 applications développées par des entreprises telles que DocuSign, Dropbox, Intercom, Mailchimp, Ramp et Xero.

Cette volonté de développer le logiciel en tant que service (SaaS) permettrait de ne plus perdre de temps à changer de programme pour imprimer un reçu ou s’occuper du support client. Des Traynor, cofondateur et directeur de la stratégie chez Intercom explique « qu’avec l’application Intercom intégrée dans Stripe, nos clients peuvent enquêter sur les problèmes, répondre aux demandes de paiement, approuver les remboursements, etc. à partir du tableau de bord Stripe ».

Exemple de l'interface d'Intercom dans le tableau de bord Stripe. GIF : Stripe.

Les différentes entreprises pourront décider si elles souhaitent mettre à disposition les applications qu’elles ont développées sur la place de marché ou si elles veulent les garder pour des usages privés. Le tout, toujours accessible directement sur Stripe.

« Avec Stripe Apps, les entreprises peuvent personnaliser Stripe avec leurs outils SaaS pour mieux servir leurs clients. Nous sommes ravis de ce nouveau chapitre et nous sommes impatients de voir l’ingéniosité de toutes les applications que les développeurs vont créer dans les mois et les années à venir », a déclaré Bowen Pan, chef de produit pour Stripe Apps.

Première licorne américaine

Depuis 2010, Stripe facilite les paiements en ligne d’un grand nombre de sociétés. Elle propose une suite d’outils simplifiant les transactions bancaires ainsi que d’autres services allant de la fraude jusqu’à la fiscalité, en passant par la comptabilité. Lors d’un tour de table en avril 2021, John Collison, son président indiquait que « des gens qui n’ont jamais imaginé utiliser Internet pour consulter un médecin ou acheter des produits alimentaires le font maintenant par nécessité ».

En mars 2021, l’entreprise a levé 600 millions de dollars. Valorisée à 95 milliards de dollars, elle est désormais la plus grosse licorne américaine devant SpaceX, jusqu’à peu, et Instacart. Elle a su bénéficier de l’engouement autour des paiements en ligne propulsé par la crise du covid. Avec l’ajout de la Stripe Apps Market, elle entend bien conserver son élan et diversifier ses activités pour toucher encore plus de clients.