En 2022, les entreprises vont consacrer 1 800 milliards de dollars dans des solutions et des services « servant les projets de transformation numérique ». Selon IDC (International Data Corporation), le premier groupe mondial de conseil et d'études sur les marchés des technologies de l'information, cela représente une augmentation de 17,6% par rapport à 2021.

1 800 milliards de dollars dans la transformation digitale

Après une légère baisse durant la crise sanitaire, les investissements des entreprises dans la transformation digitale repart à la hausse. Ils représenteront 1 800 milliards de dollars dans le monde en 2022. En EMEA, la hausse attendue est de 16,7%. Selon IDC, cette tendance devrait se confirmer au moins jusqu'en 2026. Le cabinet d'études prévoit une croissance annuelle moyenne des dépenses mondiales de 16,6% au cours des 4 prochaines années.

D'après Craig Simpson, analyste chez IDC, « les organisations canalisent leurs investissements à la fois vers leurs opérations internes et leurs relations directes avec l'extérieur. Les dépenses tournées vers l'intérieur sont largement axées sur l'amélioration de l'efficacité et de la résilience, tandis que la transformation de l'expérience client est devenue une priorité de transformation digitale pour de nombreuses entreprises ». En effet, en quelques années, l’expérience client est passée de source de coûts à élément différenciateur pour les marques.

Le développement des infrastructures de back-office en tête

Toutes les marques n'ont pas les mêmes priorités. Certaines démarrent leur transformation digitale, tandis que d'autres, très avancées sur le sujet, cherchent encore des moyens de se différencier grâce aux nouvelles technologies. L'étude montre parmi les priorités stratégiques des entreprises en matière de transformation digitale, on retrouve notamment le développement des infrastructures de back-office, la fabrication connectée, ou encore l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement numérique. Les entreprises vont y consacrer 620 milliards de dollars d'investissements.

Parallèlement, les domaines de l'expérience client, de l'engagement multi-expérience et du commerce omnicanal sont toujours autant plébiscités par les marques. À eux seuls, ils généreront 300 milliards de dollars. Les marques ont besoin de travailler sur ces sujets pour se différencier. Ce sont les industries manufacturières qui seront les plus dépensières cette année. Selon l'étude publiée par IDC, leurs dépenses cumulées représenteront environ 30% de l'investissement mondial des entreprises dans la transformation digitale (soit 600 milliards de dollars).

Les acteurs de la banque et des services d'approvisionnement (eau, gaz, électricité...) devraient dépenser environ 100 milliards de dollars. Les services financiers devraient quant à eux enregistrer la plus forte progression en matière de dépenses technologiques puisque IDC prévoit une augmentation moyenne annuelle de 19% entre 2022 et 2026.