Dyson a révélé le 25 mai, au cours de l’International Conference on Robotics and Automation, avoir travaillé en secret au développement de plusieurs prototypes de robots. Le géant de l’électroménager, connu pour ses aspirateurs et autres appareils haut de gamme espère recruter jusqu’à 700 ingénieurs spécialisés dans la robotique d’ici cinq ans.

Des bras robotiques pour les corvées quotidiennes

Ranger la vaisselle, les produits ménagers, ramasser une peluche ou encore passer l’aspirateur dans des recoins difficiles d’accès, c’est le travail de ces bras robotiques pensés par Dyson. Jake Dyson, fils du fondateur et ingénieur en chef de l’entreprise, a présenté les prototypes sur lesquels ses équipes travaillent. Il dévoile brièvement les locaux dans lesquels sont élaborés les robots de demain tout en prenant garde à flouter certains éléments qualifiés de top secret.

Dans la même catégorie

Ces bras sont plus ou moins similaires à ceux que l’on pourrait trouver sur des chaînes de production, notamment celles d’assemblage automobiles. Cependant, leur utilisation sera tournée vers les tâches ménagères des foyers. Ces derniers pourront être équipés de plusieurs mains allant d’une pince, à une main robotique, en passant par un embout d’aspirateur.

Afin d’accélérer leur conception en restant à l’abri des regards, Dyson est en train de créer le plus grand centre de recherche en robotique du Royaume-Uni à Hullavington. L’entreprise a investi d’anciens hangars à avions sur une ancienne station de la Royal Air Force. Elle compte faire de ce site « le centre robotique le plus grand et le plus avancé du Royaume-Uni ».

Les grandes ambitions de Dyson

D’après les informations rapportées par The Guardian, la société aurait réalisé un chiffre d’affaires de 6 milliards de livres sterling, environ 7 milliards d’euros. Ses bénéfices s'élèveraient à 1,5 milliard de livres sterling, soit environ 1,8 milliard d’euros. Dyson a prévu d’investir 2,75 milliards de livres (3,2 milliards d’euros) pour le lancement de nouveaux produits et la recherche de nouvelles technologies entre 2020 et 2025 dont 600 millions de livres au cours de cette année.

De nombreux roboticiens travaillent activement sur la perfection des bras robotiques de Dyson. Photographie : Dyson.

L’entreprise compte bien grossir ses rangs pour élaborer à de nouvelles technologies. Dans son communiqué de presse, l’entreprise annonce avoir agrandi ses effectifs de 2 000 employés « dont 50% d’entre eux sont des ingénieurs, des scientifiques et des codeurs ». 250 roboticiens ont également été embauchés avec des spécialités dans les domaines de la vision par ordinateur, du machine learning, des capteurs et de la mécatronique.

Dyson a de grandes ambitions pour l’avenir et envisage de recruter encore 700 ingénieurs spécialisés dans le secteur de la robotique au cours des 5 prochaines années. Elle entend bien démocratiser de nouveaux genres de robots ménagers. Le premier aspirateur robot conçu par l’entreprise remonte à 20 ans.