Ce 18 mai, le spécialiste du cloud computing, Shadow, a annoncé un élargissement de son offre. Son abonnement dédié au gaming va disposer d’une version premium pour de meilleures performances. La société, rachetée par OVHcloud en 2021, va aussi proposer son propre service de stockage dans le cloud et veut se rendre plus attractive auprès des professionnels avec de nouvelles fonctionnalités.

45€ par mois pour profiter des meilleures performances

Le cloud computing permet d’accéder au confort d’une configuration puissante via n’importe quel ordinateur. Shadow s’adresse principalement aux joueurs qui souhaitent jouer dans de bonnes conditions sans avoir à investir dans de nouveaux composants. L’offre actuelle donne accès à une carte graphique Nvidia GeForce GTX 1080, 12 Go de RAM et 256 Go de stockage via un abonnement à 29,99€ par mois.

Même si cette configuration permet de profiter de nombreux jeux, elle est vieillissante. Pour les joueurs qui veulent faire plus, Shadow vient d’annoncer ce 18 mai, « Option Power », une extension de son abonnement. Pour en profiter il faudra payer 14,99 € supplémentaires par mois. Au total, il faut débourser 44,98€ pour profiter de plus de puissance.

Avec cette nouvelle formule, les utilisateurs vont disposer d'un processeur AMD EPYC 7543 avec 4 cœurs et 8 threads, de 16 Go de RAM et d’une carte graphique dernière génération. Les performances de Shadow dépendent de la proximité avec le centre de données et le GPU peut varier selon le centre de données qui est le plus proche. Ainsi, les abonnées pourront avoir une Nvidia RTX 3070 ou une AMD Radeon Pro V620, qui sont des GPU de dernière génération.

OVHcloud consolide son service de stockage grâce à Shadow

Concernant l’espace de stockage, celui-ci reste à sa valeur initiale de 256 Go mais pourra être augmenté de 256 Go supplémentaires pour un coût de 2,99€. Le stockage maximum peut atteindre jusqu’à 2 To. Le prix de l’abonnement mensuel deviendra rapidement important pour les utilisateurs qui veulent toutes les options.

Alors que l’entreprise ne proposait que des composants Nvidia ou Intel, elle collabore dorénavant avec AMD. Cela va lui permettre de négocier plus facilement les tarifs auprès des fabricants et de s’adapter aux éventuels problèmes d’approvisionnement. L’offre Option Power sera disponible en précommande dès cet été et sortira en automne 2022.

OVHcloud, le nouveau propriétaire de Shadow, possède un service de stockage dans le cloud, hubiC, mais face à la concurrence féroce des géants comme Microsoft et Amazon l’entreprise a annoncé sa fermeture. Elle va passer par Shadow pour proposer une nouvelle offre : « Shadow Drive ». Basée sur l’application de stockage open-source Nextcloud, Shadow Drive rendra les fichiers stockés accessibles via navigateur, et à travers une application mobile et PC. L’offre gratuite dispose de 20 Go de stockage et la version premium, à 8,99€ par mois, propose 2 To.

Les professionnels peuvent passer par Shadow pour utiliser leurs logiciels. Photographie : Shadow

L’entreprise élargit ses horizons en s’adressant aux professionnels

Enfin, le spécialiste français du cloud computing veut davantage s’adresser aux professionnels en se concentrant sur l’utilisation commerciale de son service. À travers sa division « Shadow Business Solutions » l’entreprise va permettre à ses clients de créer, gérer et partager l’accès à plusieurs machines tournant via les serveurs de Shadow.

Les entreprises qui profitent de cette offre pourront faire tourner leurs applications de productions et d’autres logiciels professionnels. Elles pourront même faire tourner des jeux, comme Bandai Namco qui a fait appel à Shadow pour permettre à la presse spécialisée de jouer à une version test de Elden Ring.

La société a aussi annoncé qu’elle s’ouvre à d’autres marchés,Shadow sera disponible au Canada et en Autriche. Cet élargissement est problématique puisque les utilisateurs doivent vivre le plus proche possible des centres de données pour profiter des meilleures performances. Actuellement Shadow a trois centres en France, un en Allemagne et quatre en Amérique du Nord.

Suite à son redressement judiciaire, Shadow a longtemps été affaibli. Depuis l’acquisition par OVHcloud en 2021 elle commence à se relever. Le cloud computing offre plus de liberté aux utilisateurs que le cloud gaming. Cependant, avec un prix assez élevé, l’entreprise sait qu’elle ne touchera pas la majorité des joueurs et diversifie son activité pour atteindre les professionnels.