Selon Bloomberg, le géant sud-coréen Samsung vient d'annoncer une hausse des prix de 20% sur la fabrication de ses semi-conducteurs. Cela devrait avoir un impact direct sur le prix de vente de certains produits du quotidien.

+20% sur le prix d'achat des semi-conducteurs

Samsung est le dernier fabricant de semi-conducteurs à annoncer une hausse des prix. Plus tôt cette année, la Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) a également appliqué une forte augmentation tarifaire sur la fabrication des semi-conducteurs. Cette fois-ci c'est au tour de Samsung. Les clients du géant sud-coréen n'auront bientôt pas d'autre choix que de payer plus cher leurs semi-conducteurs. L'entreprise est déjà en pourparlers avec ses clients au sujet de l'application d'une augmentation qui pourrait avoisiner les 15 à 20%.

Le marché des semi-conducteurs est en ébullition. Entre 2020 et 2021, la demande de composants électroniques a augmenté de manière considérable. Ce marché pèse désormais 550 milliards d'euros. Selon les analystes de Gartner, « la montée en puissance des smartphones 5G et la combinaison d'une forte demande et d'une augmentation des prix des matières premières ont fait grimper les prix des semi-conducteurs. Cela a contribué à une croissance significative des revenus en 2021 ». Sur l'année qui vient de s'écouler, c'est justement Samsung qui décroche la première place dans le classement des vendeurs de semi-conducteurs.

Samsung dépense de plus en plus

La hausse des prix chez Samsung a certainement un lien direct avec un récent investissement de 175 milliards d'euros réalisé il y a quelques mois. Au cours de l'été 2021, le géant technologique a annoncé vouloir tout faire pour conserver sa place de leader dans la fabrication de semi-conducteurs et renforcer sa présence mondiale dans les produits biopharmaceutiques, l’intelligence artificielle, les télécommunications de nouvelle génération et la robotique. Même si ses revenus sont en hausse de 28% entre 2020 et 2021, une telle dépense a forcément un impact sur l'entreprise.

Par ailleurs, Samsung a réalisé les meilleurs chiffres de son histoire sur la partie des semi-conducteurs au cours des trois premiers mois de 2022. Si l'entreprise est optimiste quant à son avenir, elle s'attend également à ce que la pénurie mondiale de composants continue d'avoir un impact sur son activité. Les coûts de fabrication augmentent également de 30% en moyenne, ce qui signifie que les fonderies doivent facturer davantage pour réaliser des bénéfices. Selon Masahiro Wakasugi, analyste chez Bloomberg, « c'est un mouvement inévitable pour Samsung. Certains clients vont accepter de payer un prix plus élevé s'ils peuvent obtenir des puces plus tôt que les autres ».