L'arrivée d'Elon Musk aux manettes de Twitter n'induira pas un retour de Jack Dorsey au poste de CEO. L'ancien dirigeant et cofondateur de la plateforme de microblogging a indiqué à plusieurs reprises sur Twitter n'avoir aucune intention de rempiler en tant que CEO du réseau social. L'intéressé va même plus loin : d'après lui, Twitter ne devrait même pas avoir de patron du tout.

Pour The Verge, Jack Dorsey fait par là référence au projet open source Bluesky qui pourrait conduire à faire de Twitter une plateforme décentralisée et ouverte. Une visée qui n'est peut-être pas celle d'Elon Musk : l'entrepreneur réfléchirait déjà à revendre Twitter d'ici trois ans.

Jack Dorsey et Twitter, c'est (vraiment) fini

Si Jack Dorsey se sent obligé d'insister, c'est parce que de nombreux observateurs estiment que sa vision pour Twitter est relativement compatible avec celle d'Elon Musk. Les deux hommes se réclament par exemple de certains idéaux libertariens et sont, l'un comme l'autre, favorables à une liberté d’expression absolue (liberté d'expression qu'Elon Musk souhaite tout de même limiter au cadre fixé par la loi). On sait par ailleurs qu'au lendemain du rachat de Twitter par Elon Musk, Jack Dorsey avait salué sa volonté de refaire de la plateforme une entreprise privée.

Autant d'arguments qui pouvaient conduire à imaginer Jack Dorsey revenir à son poste de CEO. Une piste tuée dans l'oeuf par l'intéressé, qui estime plutôt qu'il « est temps de relancer les dés ».

Il faut dire que Jack Dorsey a un certain passif avec le poste de CEO de Twitter. L'homme d'affaires avait été évincé de cette fonction en 2008 avant de la retrouver en 2015. En 2020, un groupe d'investisseur avait par ailleurs tenté de le destituer, invoquant son attention divisée (Dorsey est également CEO de la société américaine de paiement mobile Block, anciennement Square) et son manque d'innovation, mais c'est finalement Jack Dorsey lui-même qui décidait en novembre 2021 de démissionner.

Actuellement Twitter est dirigé par Parag Agrawal, qui a pris la relève de Jack Dorsey après sa démission, mais ce dernier pourrait ne pas faire long feu au poste de CEO. Certaines sources estiment en effet qu'Elon Musk lui succéderait de manière provisoire si le rachat de Twitter est définitivement entériné.