Peu de temps après l’arrivée des Reels sur Facebook, Meta annonce de nouvelles mesures pour rémunérer ses créateurs, en souhaitant mettre en avant les contenus originaux… Énième tentative de faire de l’ombre à TikTok ?

Booster le contenu original

Tout d’abord, Meta explique l’apport de nouveautés à son programme Reels Play bonus, notamment en modifiant la façon dont les paiements sont calculés. L’idée est de « récompenser les créateurs de toutes tailles d'audience qui produisent un contenu original de haute qualité qui trouve un écho auprès des gens », assure l’entreprise, avant de préciser que certains d’entre eux pourraient perdre de l’argent. Pour rappel, le contenu concerné ici doit être original et donc réservé à la plateforme.

« Nous pensons que les créateurs qui font le dur travail d'élaborer et de promouvoir du contenu original devraient être récompensés en matière de distribution, de croissance et de monétisation. Dans le cadre de ces efforts, nous avons récemment mis en place des changements de classement qui donnent la priorité à la distribution de contenu original dans les endroits où nous recommandons Reels, comme l'onglet Reels et Feed sur Instagram et Feed and Watch sur Facebook », déclare Meta.

La firme annonce en outre l’arrivée de Challenges sur Facebook, permettant aux créateurs de Facebook Reels de gagner jusqu'à 4 000 dollars par mois en atteignant certains objectifs. Par exemple, un créateur peut d'abord gagner 20 dollars lorsqu'au moins cinq de ses Reels atteignent 100 lectures chacun. Après avoir atteint cet objectif, un autre sera débloqué, par exemple 100 dollars lorsque 20 de ses Reels obtiennent 500 lectures chacun. Cette progression se poursuivra tout au long de la période de 30 jours, puis sera réinitialisée au début du mois suivant pour lancer une nouvelle série de défis.

Encourager la publication de Reels

Par ailleurs, la société va donner davantage de visibilité aux créateurs sur la performance de leurs Reels. Comme sur Instagram, Meta a commencé à déployer des publicités directement dans le feed Reels de Facebook et annonce qu’elles seront désormais testées avec encore davantage de créateurs. Selon Meta, cela permettra « d'élargir la disponibilité à plus de créateurs et d'ouvrir plus d'inventaire de haute qualité pour les annonceurs sur notre plateforme ».

« Bientôt, les créateurs d'Instagram pourront publier leurs Reels sur Facebook, ce qui leur permettra de les partager de manière transparente avec leurs abonnés sur les deux plateformes et d'accroître leur audience sur Instagram et Facebook. Nous étudierons également la possibilité pour les créateurs éligibles de gagner une part des revenus sur les Reels postées de manière croisée via des publicités superposées. Les créateurs peuvent également gagner des bonus à la fois sur Instagram Reels Play et Facebook Reels Play », continue la firme de Zuckerberg.

Les icônes de réseaux sociaux sur un écran iPhone.

En rassemblant tous ses services, Meta domine largement le marché des réseaux sociaux ; mais l'application TikTok est la plus populaire au monde. Photographie : Jeremy Bezanger / Unsplash

La concurrence avec TikTok, nerf de la guerre

Ces différentes annonces, pensées pour encourager les créateurs à réaliser davantage de contenu original sur Facebook, mais aussi sur Instagram, interviennent alors que TikTok vient de présenter TikTok Pulse. Il s’agit d’un nouveau dispositif de partage des revenus publicitaires, permettant à certains des plus importants créateurs de la plateforme d’obtenir jusqu’à 50 % de ces revenus.

Pour rappel, les Reels ont débarqué sur Instagram en 2020 pour venir concurrencer l’application chinoise. Depuis, Meta fait tout pour tenir tête au mastodonte de l’Empire du Milieu, qui continue malgré tout de dominer le marché en étant l’application la plus téléchargée au monde. D’ailleurs, ce besoin de contenu original sur les Reels ne date pas d’hier, puisque Meta a auparavant annoncé que les vidéos postées sur Instagram avec le filigrane de TikTok ne seraient plus mises en avant. Car c’est un fait, de nombreux Reels populaires sont des vidéos initialement postées sur TikTok et recyclées sur la plateforme américaine.

Mais si TikTok continue de gagner en popularité, la plateforme pêche dans le domaine de la rémunération des créateurs, contrairement à Meta qui peut miser sur des années d’expérience dans ce domaine. Ces nouveautés dans son système de rémunération interviennent justement dans cette optique, ainsi que pour créer davantage d’engagements avec les Reels, ce qui devrait logiquement arriver si plus de contenu original et de qualité est publié à travers cette fonctionnalité. De son côté, TikTok devrait tripler ses revenus publicitaires en 2022.