L'une des dernières études de Gartner se penche sur les revenus mondiaux du marché des semi-conducteurs. Même si celui-ci fait face à une pénurie depuis le début de la pandémie de Covid-19, de nombreux fournisseurs ont signé une année 2021 record à l'instar d'Intel ou de Texas Instrument.

La pénurie des semi-conducteurs influe sur les revenus mondiaux du marché

Le rapport proposé par Gartner affirme que les revenus mondiaux du marché des composants électroniques devraient augmenter de 13,6 % en 2022, faisant en sorte que la demande continue à dépasser l'offre cette année. Néanmoins, ce niveau de croissance ne devrait pas perdurer en 2023 puisque cette augmentation chuterait à 3,6 %. L'année prochaine, l'offre et la demande globale devraient se stabiliser, ce qui explique cette baisse.

Dans la même catégorie

Même si globalement l'offre et la demande reviendront quasi à l'équilibre, certains secteurs verront leur demande exploser malgré la stagnation de leur production. C'est notamment le cas pour le marché de l'automobile selon Alan Priestley, auteur du rapport et vice-président de la recherche chez Gartner : « Même si la production de véhicules automobiles connaît une croissance inférieure aux prévisions (12,5 % en 2022), le prix de vente moyen des dispositifs nécessitant des semi-conducteurs devrait rester élevé en raison de la persistance d'une offre restreinte, si bien que le marché des semi-conducteurs pour l'automobile va maintenir une croissance à deux chiffres (19 %) en 2022 ».

L'étude précise que cet équilibre global entre offre et demande sera plutôt porté par les ralentissements de la vente de terminaux tels que les smartphones, les ordinateurs ou les serveurs, gourmand en semi-conducteurs. À noter que par rapport à 2021, la croissance des revenus du marché est bien plus faible : elle était de 26,3 % permettant un revenu global de 550 milliards d'euros. Avec l'augmentation de cette année, les revenus mondiaux s'élèvent à 620 milliards d'euros.

La production en flèche des smartphones 5G tire le secteur du semi-conducteur

Les revenus des semi-conducteurs devraient également être stimulés par le déploiement de plus en plus fort de la 5G partout dans le monde. La production de smartphones compatibles 5G devrait augmenter de 45,3 %, ce qui permettrait de dépasser la production d'appareils compatibles à la 4G. Sur les 808 millions de smartphones qui vont être produits cette année, 55 % seront compatibles avec le réseau 5G.

Bien entendu, la production de ces smartphones requiert un grand nombre de composants électroniques, comme ceux dédiés à la mémoire qui vont représenter la plus grande part du marché total des semi-conducteurs en 2022. Alors qu'au début de cette année, le marché était confronté à une situation de sous-approvisionnement, celui-ci devrait proposer une offre bien plus fournie à la fin de l'année.

En France, plusieurs opérateurs ont adopté leur propre stratégie pour déployer au mieux la 5G sur l'ensemble du territoire afin que leurs utilisateurs puissent enfin exploiter leurs smartphones compatibles à ce réseau.