Facebook a décidé d’arrêter dès le 3 juin ses services de podcasts et de salons audio de son application moins d’un an après leurs lancements. Les Soundbites, une fonctionnalité similaire à TikTok permettant de créer de courts contenus audio, vont également cesser leurs activités.

Les services audio tirent leurs révérences

C’est dans un message adressé à ses partenaires que Facebook a annoncé la nouvelle. Dès cette semaine, il ne sera plus possible de téléverser des podcasts sur le réseau social. Il ne sera également plus possible de créer et d’utiliser de Soundbites. La plateforme audio va être arrêtée afin de fusionner les salons audio aux Facebook Live. Les utilisateurs pourront alors choisir de faire un live audio ou vidéo.

« Nous évaluons constamment les fonctionnalités que nous offrons afin de nous concentrer sur les expériences les plus significatives », a indiqué un porte-parole du groupe à Bloomberg.

Dans son message, Facebook a annoncé ne pas avoir prévu de prévenir directement les utilisateurs de l’arrêt de ces fonctionnalités.

Entre effets de mode et concurrence

Il faut dire que Meta, la société mère du réseau social, s’est positionnée sur un marché encombré. Fin 2020, Amazon a racheté la plateforme de podcasts Wondery. Quant à Spotify, elle reste le leader incontesté du marché après avoir dépassé Apple en termes d’auditeurs mensuels l’année dernière. Cela ne laisse à Facebook que très peu de place pour évoluer.

Pour Facebook, les podcasts étaient aussi difficilement monétisables, les épisodes étant diffusés depuis diverses plateformes de diffusion et non pas directement sur l’application. Aussi il aurait été compliqué de garder un œil sur le nombre d’écoutes.

Interface Facebook pour les podcasts.

Voici un aperçu de l'interface des podcasts sur Facebook. Capture d'écran : Siècle Digital / Facebook.

Comme Spotify, il semblerait que Facebook ait loupé le train des plateformes audio en direct.

Le réseau social a essayé de concurrencer Clubhouse avec sa fonctionnalité de salons audio. Déployée en juin aux États-Unis puis en octobre dans le monde entier, celle-ci arrive un poil trop tard. L’engouement pour ce genre d’espaces s’est essoufflé après les périodes de confinement. La concurrence de Twitter avec les Spaces et de Reddit avec les Talk est également bien trop importante.

Meta entend bien recentrer ses activités sur des fonctionnalités qui rapportent plus. L’entreprise incite de plus en plus ses utilisateurs à regarder des Reels afin de concurrencer TikTok. Elle est également d’ores et déjà lancée à la conquête du métavers. L’audio n’est donc plus une priorité, si elle l’avait été un jour.