Zhai Zhigang, Ye Guangfu et Wang Yaping, les trois astronautes chinois à bord de Tianhe, le module d'habitation de la station spatiale chinoise Tiangong, sont revenus sur Terre après six mois passés dans l'espace. C'est la plus longue mission spatiale habitée jamais entreprise par la Chine.

Nouveau record dans l'espace pour la Chine

Les astronautes ou taikonautes, comme le pays les appelle, on battu un nouveau record en Chine. Ils sont restés 183 jours dans l'espace. Il s'agit de la plus longue mission avec équipage jamais réalisée par le pays. Wang Yaping a également été la première femme astronaute à vivre à bord de Tianhe et la première femme chinoise à effectuer une sortie dans l'espace. La Chine enchaîne les exploits dans l'espace et semble bien décidée à montrer au monde son ambition pour la conquête spatiale.

Les taikonautes faisaient partie de la mission Shenzhou-13, qui est la deuxième d'une série de quatre missions avec équipage et la cinquième des onze missions globales que la Chine a l'intention de lancer pour achever la construction de sa station spatiale d'ici la fin de l'année 2022. Les trois astronautes de Shenzhou-13 ont effectué deux sorties dans l'espace et réalisé une vingtaine d'expériences scientifiques en orbite autour de la Terre. Ils ont également appris à contrôler manuellement le module Tianhe pour une expérience d'amarrage avec un vaisseau cargo non habité.

La Station spatiale chinoise prend forme

Comme la Chine n'est pas partenaire de l'ISS (la Station spatiale internationale), elle compte bien déployer sa propre station spatiale. L'agence spatiale chinoise a envoyé la première mission avec équipage vers sa « station naissante » en juin 2021. À l'époque, les trois astronautes étaient restés trois mois sur Tianhe, pour tester le module et effectuer quelques sorties dans l'espace. En juin 2022, la Chine prévoit de lancer sa prochaine mission avec équipage baptisée Shenzhou-14. Trois autres taikonautes passeront de nouveau six mois en orbite.

En 2021, la Chine était en tête des lancements spatiaux, devant les États-Unis. Par ailleurs, l'année qui vient de s'écouler est celle qui aura vu le plus grand nombre de tentatives et de succès de lancements spatiaux. Le précédent record remontait à 1967. L'époque où les lancements étaient dominés par la Russie et les États-Unis est révolue. Aujourd'hui, les lancements spatiaux ne dépendent plus uniquement de ces deux grandes puissances. D'autres acteurs sont entrés dans la danse. C'est notamment le cas de la Chine et de l'Inde. En 2021, le gouvernement chinois a réalisé 56 tentatives, dont 53 furent couronnées de succès.