Après plusieurs mois d'attente, WhatsApp a finalement réussi à obtenir l'approbation de la National Payments Corporation of India pour déployer WhatsApp Pay à 60 millions d'utilisateurs supplémentaires sur le marché indien. Ce qui porte à 100 millions d'utilisateurs le nombre total de personnes pouvant accéder à WhatsApp Pay en Inde.

WhatsApp Pay disponible pour un quart des utilisateurs indiens

Le réseau social avait dans un premier temps été autorisé à déployer WhatsApp Pay auprès de 40 millions d'utilisateurs sur le deuxième plus grand marché du web mondial. Aujourd'hui, la messagerie détenue par Meta a pu étendre son service à 100 millions d'utilisateurs indiens. WhatsApp est encore loin de pouvoir proposer ce service à l'ensemble de ses utilisateurs sur le marché puisque la plateforme compte 400 millions d'utilisateurs en Inde. Ce pays est d'ailleurs son plus grand marché en nombre d'utilisateurs.

Un porte-parole de la National Payments Corporation of India a déclaré que « l'autorité compétente en Inde a approuvé 60 millions d'utilisateurs supplémentaires sur UPI pour WhatsApp. Avec cette approbation, WhatsApp sera en mesure d'étendre le service à 100 millions d'utilisateurs ». C'est une bonne nouvelle, mais WhatsApp assure que la lenteur des institutions indiennes aurait permis à ses concurrents de grappiller des parts de marché. C'est vrai pour Google Pay et PhonePe, une entreprise soutenue par Walmart. Tous les deux, ils détiennent plus de 70% du marché.

Le paiement instantané : la méthode de paiement préférée en Inde

Le paiement instantané est très populaire en Inde. C'est d'ailleurs devenu la méthode la plus utilisée par les indiens au cours des dernières années, en partie à cause de la décision du gouvernement d'interdire plus de 85% de la circulation de l'argent numéraire dès 2016. La popularité du paiement instantané proposé par WhatsApp Pay ou Google Pay réside dans leur interopérabilité : ils sont compatibles avec tous les portefeuilles numériques et n'obligent pas les utilisateurs à payer des frais supplémentaires pour les utiliser.

À ce sujet, Mark Zuckerberg, fondateur de Meta, « déclarait qu'avec les paiements instantanés, l'Inde a créé quelque chose de vraiment spécial et ouvre un monde d'opportunités pour les micro et petites entreprises qui sont l'épine dorsale de l'économie indienne. L'Inde est le premier pays à faire quelque chose de ce genre ». WhatsApp tente depuis 2017 de déployer son service de paiement en Inde, mais cela a rapidement déclenché un labyrinthe réglementaire qui a duré plusieurs années. Divers organismes du pays ont exprimé des préoccupations concernant les données de paiement des utilisateurs. C'est donc une victoire aujourd'hui pour WhatsApp.