C’est l’une des polémiques de la semaine, le 12 avril Meta a dévoilé sa politique tarifaire pour sa plateforme Horizon Worlds. L’annonce d’une commission pouvant atteindre 47,5% a fait hurler sur les réseaux sociaux et suscité les moqueries d’Apple, souvent critiqué par Meta pour ses commissions. C’est en voulant défendre cette politique qu’un cadre a dévoilé le 14 avril un projet d’Horizon Worlds sur le web.

Révélation accidentelle ou diversion ?

Horizon Worlds, la plateforme sociale en réalité virtuelle, accessible via les casques VR Quest, ne va pas abandonner ses aînés comme ça. La plateforme, considérée comme la base du futur métavers de Meta, va revenir vers le web.

La source d’information est particulièrement fiable puisque c’est Andrew Bosworth, dit « Boz », le directeur technique de Meta qui l’a révélé sur Twitter. L’annonce semble, en apparence ne pas avoir été prémédité : elle a surgi au cœur d’un échange musclé, mais cordial.

Boz s’est piqué d’un tweet d’un journaliste de MacRumors, reprenant les moqueries d’Apple sur la commission prévue par Horizon Worlds pour les achats au sein de son environnement. Au détour de son fil Twitter, un bout de phrase a été lancé ne laissant pas de place à l’ambiguïté « Lorsque la version Web d'Horizon sera lancée ».

Dans la commission de 47,5% de Meta il y a en réalité deux couches. La première est la commission perçue pour les achats via Quest Store et la seconde celle pour Horizon World. C’est l’addition des deux qui entraîne une commission aussi importante. En passant par le web, c’est ce qu’explique Boz, il n’y aura qu’un prélèvement, celui d’Horizon, équivalent à 25%.

Par ailleurs le cadre de Meta, mis à l’honneur lors du changement de nom de l’entreprise, estime que le tarif est raisonnable pour « aider à construire un écosystème différent ». Il assure également que YouTube et le concurrent Roblox prélèvent autant.

La soif d’expansion d’Horizon Worlds

Pour l’Horizon Worlds Web il faudra patienter. Un porte-parole de Meta a confié à The Verge qu’il n’existait « aucun détail de calendrier à partager pour le moment ». Il n’y a pas plus de détails sur l’expérience utilisateur de ce portage.

Deux éléments qui pourraient conforter l’hypothèse de l’accident ou de la diversion. Toutefois, cette révélation n’est pas si exceptionnelle : une version téléphone mobile a déjà été promise dans le courant de 2022 et des discussions pour un portage sur consoles sont connues. Horizon Worlds est destiné à conquérir le vrai monde, avant de le plonger dans le métavers.