L’entreprise Nord Security, notamment connue pour son logiciel NordVPN, a annoncé aujourd’hui une levée de fonds de 100 millions de dollars (91 millions d’euros). Cette première levée permet à la société lituanienne de rentrer dans le cercle - plus si fermé - des licornes européennes.

Fondée en 2012 à Vilnius, elle compte 1 700 collaborateurs, auxquels s’ajouteront 200 nouvelles personnes prochainement recrutées. Nord Security revendique ainsi le statut de plus gros employeur dans les technologies dans la capitale lituanienne.

« Il y a dix ans, nous avons entrepris de créer des outils de sécurité et de protection de la vie privée qui contribueraient à créer un avenir en ligne plus sûr et plus serein. Aujourd'hui, des millions de personnes font chaque jour confiance à nos produits pour les protéger, » raconte Tom Okman, co-fondateur de Nord Security.

Valorisée à 1,6 milliard de dollars (1,47 milliard d’euros), les millions récoltés doivent permettre à Nord Security de maintenir sa croissance. Elle s’attachera à gagner de nouveaux clients et conquérir de nouveaux pays pour ses outils à destination des particuliers comme des entreprises.

Actuellement installée dans une vingtaine de pays, ses différents services comptent 15 millions d’utilisateurs. Si elle est surtout connue pour son logiciel NordVPN, Nord Security commercialise aussi NordLocker qui est une solution de stockage sécurisé dans le cloud, NordPass, un gestionnaire de mot de passe.