Au cours du premier trimestre de l'année 2022, Delivery Hero, Just Eat et Deliveroo ont perdu 22 milliards d'euros sur les marchés boursiers. En Europe, les investisseurs s'inquiètent de la rentabilité de ces entreprises qui privilégient toujours la croissance, malgré la hausse des coûts et alors qu'elles n'ont toujours pas réalisé de bénéfices.

Delivery Hero perd 59% de sa valeur boursière

Le marché de la livraison de nourriture est en proie à de nombreuses inquiétudes depuis quelques semaines. Cette instabilité est liée à la hausse des taux d'intérêt et à une inflation galopante. Ces deux facteurs ont eu un effet immédiat sur les investisseurs qui ont fait le choix d'éviter les sociétés européennes de livraison de repas. Les experts estiment qu'ils sont rebutés par leurs lourdes pertes et leur quête sans fin vers la rentabilité. Résultat, les actions de Delivery Hero ont plongé de 59% au cours du premier trimestre de l'année, quand celles de Just Eat et de Deliveroo ont chuté d'environ 35%.

Les trois sociétés de livraison de nourriture ont perdu 22 milliards d'euros de valeur boursière. C'est la preuve qu'en période d'instabilité, notamment à cause de l'invasion russe en Ukraine, les marchés sont capables d'infliger des sanctions aux entreprises qui privilégient la croissance, malgré le fait qu'elles ne soient pas rentables. C'est tout le problème de ces trois sociétés. Leur crainte de perdre des parts de marché a entraîné une augmentation des dépenses, alors même que la baisse des valorisations boursières signalait la désapprobation des investisseurs.

L'inflation grandissante a un impact sur les sociétés de livraison de nourriture

Just Eat s'est lancé sur le marché britannique en décembre, quand Delivery Hero a fait le choix d'acheter une participation majoritaire chez Glovo (ce qui valorise l'entreprise espagnole à 2,3 milliard d'euros), alors que de premiers signaux faibles d'une inflation grandissante étaient perceptibles. Un analyste de HSBC a déclaré que « cette opération de Glovo continue de nous déconcerter ». Delivery Hero s'attend même à ce que Glovo affiche une perte de 330 millions d'euros en 2022. La volatilité des actions des sociétés de livraison de nourriture restera forte jusqu'à ce que le secteur soit capable d'être rentable.

En ce début d'année, il faut bien reconnaître que les acteurs de la livraison de nourriture européens sont confrontés à des défis immenses. L'inflation comprime les budgets des consommateurs, tandis que la concurrence est plus vive que jamais. On observe l'arrivée de nouvelles startups comme Getir ou Gorillas qui se lancent dans la livraison rapide de produits alimentaires. De plus, la très forte croissance atteinte en 2020 et 2021 sera difficile à répéter maintenant que le pic de ventes généré par la pandémie est passé. Cependant, les premiers jours du deuxième trimestre sont encourageants : les actions de Just Eat sont en hausse de 7%, celles de Delivery Hero de 6,4% et celles Deliveroo de 2,1%.