Comme en 2020, l’E3 2022 est annulé à cause du Covid-19. En janvier, les organisateurs de l’événement avaient déjà annoncé qu’il se tiendrait uniquement à distance, à l’image de l’année précédente. Finalement il ne se tiendra pas du tout. Cette nouvelle pose question, l’incontournable salon du jeu vidéo de Los Angeles l’est-il encore ?

La pandémie n’est pas le seul trouble-fête

Tout est parti dans la soirée du 31 mars, d’un simple tweet d’un certain Will Powers. Responsable des relations publiques de Razer, une marque d’informatique spécialisée dans le gaming, il a confié avoir reçu un mail l’informant de l’annulation de l’E3 2022 virtuel.

L’information s’est propagée sur les réseaux sociaux jusqu’à être confirmée par l’Entertainment Software Association (ESA), l’organisatrice de l’événement, auprès d’IGN. Un autre média, The Verge y voit potentiellement un lien avec un événement récent, la Game Developers Conférence. Organisée du 21 au 25 mars à San Francisco, plusieurs professionnels de l’industrie ont témoigné avoir attrapé le Covid-19 à la suite de l’événement.

Une chose est sûre, cette annulation a inquiété la communauté des joueurs. L’E3, l’un, si ce n’est le plus grand salon de jeux vidéo du monde, n’est pas épargné par les ravages provoqués par la pandémie dans le secteur de l’événementiel.

Avant même la propagation du virus, l’E3 n’était pas au mieux de sa forme. Depuis quelques années, les éditeurs, les géants du secteur n’accordent plus autant d’importance au rendez-vous estival qu’auparavant.

Aujourd’hui, chacun organise son propre événement pour ses annonces exclusives : le State of Play de Sony, les EA Play Live, le Xbox Games Showcase, les directs de Nintendo… Une façon pour ces entreprises de mieux maîtriser leur calendrier et une mauvaise nouvelle pour l’E3, moins riche en exclusivité.

L’E3 2022 est mort ? Vive l’E3 2023 !

Ce contexte défavorable a pu laisser croire à certains le scénario du pire, une disparition pure et simple de l’événement. Que nenni s’est empressé de communiqué l’ESA. Bien au contraire, l’association a annoncé que « L'E3 reviendra en 2023 avec une édition revigorée ».

L’ESA explique justement son absence de 2022 pour mieux préparer 2023 et le grand retour en présentiel, « nous consacrerons toute notre énergie et nos ressources pour offrir une expérience physique et numérique de l'E3 revitalisée l'été prochain. ». L’E3 n’est donc pas mort et c’est tant mieux.