Dans un communiqué de presse diffusé le 28 mars 2022, Malt a annoncé le rachat de Comatch. L'acquisition de cette entreprise allemande, considérée comme la première plateforme européenne pour les consultants et experts indépendants, doit permettre à Malt de renforcer sa position sur le marché européen.

Avec Comatch, le français peut rêver d'une expansion européenne

Avec ce rachat, Malt compte bien étendre sa communauté de freelances aux profils de consultants en management indépendants et de se rapprocher de son objectif d‘atteindre le milliard d’euros de volume d’affaires d'ici 2024. L'acquisition de Comatch est une très belle opportunité pour le français. En effet, comme les deux entreprises ne travaillent pas exactement sur les mêmes marchés, et ont des positions de leader sur leurs segments respectifs, ce rachat va permettre à Malt de solidifier sa stratégie pour une expansion européenne.

Comme l'explique Christoph Hardt, co-fondateur et CEO de Comatch, « en Europe, Malt est la première plateforme de freelances, notamment pour les talents du digital et Comatch un acteur majeur dans le secteur du conseil. Nous croyons en un avenir où la technologie et le conseil aux entreprises continuent de se rapprocher, c'est pourquoi nous sommes très enthousiastes à l'idée de construire ensemble le première place de marché du freelancing en Europe ». Ce rachat pourrait permettre au français de dominer le marché européen.

Bientôt 600 collaborateurs chez Malt

Évalué à 355 milliards d'euros en Europe, le marché du freelancing est désormais à la portée de la startup française. Pour régner sur le segment des experts en conseil, Comatch a construit un réseau de plus de 15 000 consultants. L'entreprise, dont le siège est à Berlin, emploie aujourd'hui 130 personnes. De son côté, Malt compte 340 000 freelances répertoriés sur sa plateforme. Le rachat de l'allemand lui permet de pouvoir se vanter d'avoir la plus importante communauté d’indépendants en Europe. Pour Vincent Huguet, CEO et co-fondateur de Malt, « avec Comatch, nous partageons la même vision de l'avenir du travail et une approche community first, qui place les talents au cœur du produit ».

Comme on peut le lire dans le communiqué de presse de l'entreprise française, Malt devient désormais « le partenaire privilégié des entreprises et organisations qui font face à la pénurie de talents ». Malt et Comatch collaborent déjà avec 80% des entreprises du CAC-40 et du DAX-40 et avec plus de 1 000 grandes entreprises. Suite à ce rachat, les deux entreprises précisent que 150 nouveaux profils seront recrutés pour porter le nombre de collaborateurs à 600 d'ici fin 2022. De quoi permettre au géant européen de maîtriser ses onze secteurs géographiques (Autriche, Belgique, Espagne, France, Moyen-Orient, Afrique du Nord, Pays-Bas, les pays nordiques, le Royaume-Uni et la Suisse).