Dans les mois prochains, tous les utilisateurs d’Instagram aux États-Unis auront la possibilité d’étiqueter des marques et des produits sur leurs posts au sein de l’application, une fonctionnalité jusqu’alors réservée aux créateurs certifiés. Selon Instagram, cela offrira la possibilité aux utilisateurs de « soutenir leurs petites entreprises préférées ».

De la publicité gratuite pour les marques

« Vous avez acheté une nouvelle paire de boucles d'oreilles d'une petite entreprise que vous aimez ? Taggez le produit dans votre post (Ndlr : sur le feed principal de l’application) pour que vos amis et followers puissent en savoir plus sur les gains et les acheter ! Les gens viennent sur Instagram pour partager et découvrir les tendances et l'inspiration. Le marquage des produits permettra à tout le monde de soutenir leurs petites entreprises préférées, de partager la façon dont ils ont stylé leurs looks avec les produits qu'ils ont utilisés, et plus encore », déclare le réseau social.

Concrètement, cette fonctionnalité va permettre aux utilisateurs de faire de la publicité gratuite aux commerces et aux entreprises, car ils ne toucheront rien si une personne achète l’un des produits qu’ils ont taggés.

Du côté des professionnels, ils recevront une notification lorsque quelqu'un marquera l'un de leurs produits, et ils pourront également afficher tous les contenus taggés afin d’éviter une utilisation négative de la fonctionnalité. Ainsi, ils auront également la possibilité de contrôler qui marque leurs produits et de supprimer les tags qui ne leur plaisent pas.

Sur ces photos postées sur Twitter par Alexandru Voica, un employé de chez Meta, il est possible de voir comment se présentera la nouvelle fonctionnalité une fois déployée sur Instagram :

Instagram mise très gros sur l’e-commerce

Cette annonce s’inscrit dans un projet plus large de refonte profonde de l’application Instagram, qui doit faire face à une concurrence toujours plus accrue, notamment de la part de TikTok. Ainsi, Instagram a pris la décision de faire de nombreux changements sur sa plateforme afin de mieux rivaliser contre le réseau social chinois, et l’e-commerce représente l’un des points majeurs de cette métamorphose.

Cela fait plusieurs années déjà qu’Instagram se développe dans le secteur du commerce en ligne, notamment avec son onglet Shopping, et il est fort probable que les changements des habitudes des consommateurs liés à la pandémie l’aient encouragé à renforcer encore plus son activité dans ce domaine. En mai 2021, la plateforme a par exemple lancé la fonctionnalité Community Shopping en allant dans ce sens, puisqu’elle permet aux marques d’utiliser les photos de n’importe quel utilisateur si son produit est étiqueté sur l’image qu’il a posté.

Désormais, le réseau social veut capitaliser encore plus et augmenter les transactions réalisées sur sa plateforme. Il explique d’ailleurs que plus d’1,6 million d'utilisateurs marquent déjà au moins une marque, en moyenne, chaque semaine.

Rendre son utilité au feed principal

En prenant cette donnée en compte, si la tendance suit son cours, alors la possibilité de marquer plus spécifiquement chaque produit pourrait devenir un élément attrayant et très utilisé sur la plateforme. Si l’arrivée de cette fonctionnalité éloigne encore davantage Instagram de son modèle d’origine avant son rachat par Meta en 2012, elle pourrait tout de même maintenir la pertinence du feed principal de l’application pendant un peu plus de temps, note Social Media Today.

En effet, les stories et les Reels, déployés en 2020 pour concurrencer TikTok, sont désormais plus populaires sur Instagram que son feed principal, où les photos sont postées. Si ce nouvel outil fonctionne et devient populaire, il sera très probablement déployé au reste du monde et pourrait devenir l'élément le plus lucratif de l’application, tandis que ses autres fonctionnalités restent très engageantes… La recette gagnante ?